[07/08/2019]    

L’esclavage par ascendance/SONINKARA : la tribune du président Gaye Traoré



J'explique de nouveau à SONI KAARA que le LAADA ( échange d'obligations et de services selon la coutume ) n'est pas au dessus des lois de nos république ! Et que le KOMO LAADA ( tâches coutumières assignées aux esclaves ) est une atteinte à la dignité humaine , Tout LAADA discriminant mérite notre révolte donc une refondation des codes de valorisation s'impose il y va de notre avenir harmonieux ! Toute différence dans SONI KAARA devrait être basée sur l'utilité commune donc loin de tout déterminisme de naissance !

La réforme de SONI KAARA est le combat de la ma vie , je le mène avec Désintérêt et Amour pour cette communauté. Et je savais par avance que la mission serait rude et risquée , je suis exposé à toutes fortunes éventuelles !

Que les enfants d'une même communauté de destin puissent être différents dès la naissance ne peut me laisser indemne et tout militant défendant des droits humains d'ailleurs . L'atteinte à notre dignité humaine n'a pas variable selon qu'elle soit endogène et exogène , au risque d'être redondant "on ne fait pas le militantisme des droits humains à la carte" .Certains minorent l'atteinte dans leur dignité cette couche de discriminée victime de l'esclavage par ascendance , réunissant ainsi toutes leurs forces pour essayer de soutenir que à SONI KAARA PAS D'ESCLAVAGE MAIS DES COUTUMES , nous disons c'est cet esclavage coutumier qui ,aujourd’hui défendu comme une valeur qui est à l'origine de l'atteinte à l'harmonie et à la paix sociale .Pire certains intellectuels ( même ceux issus de la couche d'extraction servile) de ma communauté sont dans un déni , dans un silence à l'éloquence coupable .

Mon combat a toujours été républicain et pacifique , nous GANBANAAXU FEDDE la république nous suffit , nous ne ruminons aucune revanche par contre rêvons d'une communauté sans ces tares qui humilient , blessent et chassent des âmes paisibles de chez eux par ce que contre les LAAADA humiliant et discriminant .

Une pensée aux réfugiés de Diéma et KEINERA qui sont sur le chemin du retour chez eux , même si les propos d'une certaine autorité locale sent à plein nez le déni d'atteinte à la dignité des membres des GANBANAAXU FEDDE .

Je remercie au passage la mutualisation de toutes les forces de Ganbanaaxu sur le sol malien pour leur gestion des expulsés de DIEMA .
L'histoire retiendra qui voulait une communauté de destin dans le progrès , la fraternité et le développement .
Quant à mon procès personnel j'ai confiance au VERDICT du juge impénitent : L'HISTOIRE .

Traore GAYE, Président d'Armepes-France et Initiateur de GANBANAAXU FEDDE
via SONINKIDÉES-J'OSE

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Le sommet de Nouakchott salue les succès militaires et demande l’annulation de la dette
Image
Le Bernard Madoff mauritanien déclare 2 chamelles et laisse 8 900 personnes sur le tapis
Par Zeinab Filali
Image
BP cédera ses activités pétrochimiques à travers le monde, à Ineos pour 5 milliards de dollars
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.