[24/11/2019]    

Deux membres présumés d'un groupe jihadiste interpellés à Bamako



Deux membres présumés d'un groupe jihadiste ont été interpellés jeudi à Bamako, où ils sont soupçonnés d'être venus acheter du matériel et faire du repérage en vue d'éventuels attentats et d'avoir tenté d'obtenir la libération de combattants incarcérés, ont indiqué les services de sécurité maliens.

"Les deux présumés jihadistes ont été arrêtés à Bamako jeudi. Ce sont les deux principaux soutiens logistiques du groupe terroriste Ansaroul Islam", actif au Burkina Faso et au Mali, a déclaré à l'AFP un responsable de la sécurité d'Etat, les services de renseignement maliens.

Les deux hommes, interpellés au grand marché de Bamako par les forces spéciales de la sécurité d'Etat du Mali (DGSE) jeudi vers 17H00, sont Ousmane Hama Diallo, dit "22", et Harouna Diallo, selon un communiqué de la sécurité d'Etat.

Ils étaient à Bamako pour "faire du repérage pour d'éventuels attentats" et pour "négocier la libération de plusieurs cadres de leur organisation détenus à la maison d'arrêt de Bamako, dont deux experts en explosif", selon le communiqué.

Un avocat malien soupçonné d'avoir reçu de leur part une importante somme d'argent pour soudoyer des magistrats afin d'obtenir l'élargissement de ces jihadistes a été entendu vendredi par les services de sécurité.

"Les jihadistes arrêtés ont fait de graves accusations contre lui", a expliqué à l'AFP une source proche du dossier.

Les deux hommes devaient en outre "réaliser plusieurs achats pour le compte d'Ansaroul Islam, dont des caméras de haute définition pour réaliser leurs vidéos de propagande, des ordinateurs portables, des GPS, des talkies-walkies, des tissus kakis, des jumelles et des chaussures de sport", a indiqué une source sécuritaire.

Depuis leur apparition dans le nord du Mali en 2012, les violences jihadistes se sont propagées vers le centre du pays et au Burkina et au Niger voisins, malgré la présence des forces françaises (Barkhane), régionales (force conjointe du G5 Sahel comprenant le Mali, le Burkina, le Niger, la Mauritanie et le Tchad) ou de l'ONU (Minusma).

Certains de ces groupes ont pris la bannière d'Al-Qaïda, d'autres de l'Etat islamique, tandis qu'Ansaroul Islam reste indépendant.

AFP

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
La Commission interministérielle annonce de nouvelles mesures préventives
Image
Communiqué du MNPT sur l'affaire des agents de la sécurité routière maltraitant un groupe de citoyens
Image
COVID-19 : LA RDC NE COMPTE PAS FERMER SES MINES
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »

Image
Karamoko Labass Traoré, activiste: “Que la France quitte le Sahel, la Russie nous assistera”


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.