[25/11/2019]    

l’Association pour la Promotion de l’Education des Filles (AMPEF) solidiare avec les filles et les femmes victimes des violences



Aujourd’hui, 25 novembre 2019, l’Association pour la Promotion de l’Education des Filles (AMPEF), exprime sa solidarité avec les filles et les femmes victimes des violences abominables, des atrocités inouïes et attire l’attention des gouvernants sur ces exactions d’un autre âge qui constituent des menaces sur les acquis et réalisations faites en matière de promotion des droits des femmes dans notre pays.

Notre participation active dans la préparation du cahier de doléances en vue d’améliorer le projet de loi sur les Violences Basées sur le Genre (VBG) en Mauritanie, en collaboration avec la coalition des organisations de la société civile, des activistes et des professionnels des médias, prouve, si besoin en étant, notre engagement sans faille pour la réalisation effective de la promotion et la protection des droits de la femme et la lutte contre les VBG.

En outre, notre réponse à l’invitation du MASEF pour participer à l’atelier sur l’amélioration du Code du Statut Personnel, avec l’appui de la GIZ renforce, à coup sûr, notre position sur la question. Notre souhait le plus ardent c’est de voir, le plus rapidement possible, l’adoption et l’application de ce projet de loi afin que les femmes puissent jouir pleinement d’une protection par rapport à toutes les formes de violences basées sur le genre.

Nous sommes persuadés que si les propositions et recommandations des acteurs de la société civile sont prises en compte dans le projet de loi et que cette loi est adoptée, les souffrances des victimes seront atténuées et l’impunité vaincue.

En Mauritanie, les viols, les mariages précoces et les violences conjugales constituent le goulot d’étranglement pour les femmes notamment en milieu rural. C’est pourquoi, il est grand temps que notre pays oriente son regard vers cette couche sociale vulnérable.
Dans cette optique, si le cahier des charges, élaboré et remis ce jour au gouvernement par la coalition des acteurs de la société civile, est pris en charge, un pas important serait franchi car cela contribuera largement à mettre fin aux VBG en Mauritanie.

Nouakchott, le 25 Novembre 2019

AMPEF
COMMUNIQUE DE PRESSE

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
ÉVÉNEMENTIEL : Rendez-vous au méga concert COMPILATION GANBANAAXU 2019
Image
Mauritanie: le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani fait de la lutte contre la pauvreté une priorité
Image
Biram à Inal : sous le sceau du recueillement
Image
Mauritanie : découverte du plus gros gisement de gaz naturel en eaux profondes de l’année
Image
Journées olympique : le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports donne le coup d’envoi

INTERVIEWS

Image
«La Mauritanie ne va pas rejoindre la zone Eco…» (le gouverneur de la BCM)

Image
Mauritanie - Kane H. Baba : « Je ne suis pas propriétaire de l’électorat négro-africain »

Image
François Gaulme: « Emmanuel Macron voulait rayer la référence post-coloniale»

Image
Raids français au Tchad: «Pas de commentaires à faire» (ministre algérien)

Image
Antonio Guterres : « Un vent d’espoir souffle en Afrique »

Image
G5 Sahel : « Sans les femmes, nous ne parviendrons jamais à la paix »

Coordinatrice de la plateforme des femmes du G5 Sahel, la Burkinabée Justine Coulidiati-Kielem souligne le rôle des Africaines dans la lutte contre le terrorisme.


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.