[27/12/2019]    

Refus du groupe parlementaire UFP-RFD d’adopter le budget



Le groupe parlementaire de l’union des forces du progrès et du rassemblement des forces démocratiques (UFP-RFD) à l’Assemblée Nationale a justifié, jeudi à Nouakchott, son refus d’adopter le budget de l’Etat 2019, lors d’une conférence de presse conjointe.

Il a justifié sa décision par la négligence des priorités du peuple Mauritanien, à savoir la santé, l’éducation, le développement social, la protection du consommateur, le transport ainsi que les autres domaines ayant trait à la vie quotidienne du citoyen.

Le groupe a plaidé pour une nouvelle approche efficace et rapide permettant de limiter le nombre d’accident de la route, qui selon lui, résulte de l’état dégradant du réseau routier, surtout au niveau de la route de l’espoir et celle de Nouakchott-Nouadhibou, qui sont les plus exploitées.

Pour remédier à cette situation, le groupe appelle à davantage d’équipements et de conditions propices pour la sécurité des voyageurs et à la sanction des parties responsables de la répétition de ce genre de catastrophes, qui coûte la vie à un nombre important de nos compatriotes.

Le groupe a déclaré également avoir présenté une proposition dans laquelle il a demandé la création d’une commission d’enquête dans certains départements ministériels sur des questions ayant trait par exemple au Fonds des Revenus des Hydrocarbures ; au domaine foncier et au patrimoine de l’Etat ; aux activités de la société chinoise Hondong ; à la fondation de la SNIM ; aux projets exécutés dans le domaine de l’énergie solaire ; à ce qui a été communément appelé le marché du Port de l’Amitié; la liquidation de la société SONIMEX et autres institutions de l’Etat.

La conférence de presse s’est déroulée en présence du président du parti du RFD, M. Ahmed Ould Daddah ; le chef du groupe parlementaire en question ; le président de l’UFP, M. Mohamed Ould Maouloud ; le secrétaire général du parti de Inad, M. Sidi Ould El Kory et plusieurs membres du groupe parlementaire des deux partis.

AMI

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Le nouveau Premier ministre prend fonction
Image
Les avocats ont choisi O. Ebety comme bâtonnier
Image
L’UE débloque 15,5 millions € pour financer 300 start-ups dans 13 pays africains, dont le Togo
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.