[21/01/2020]    

TENSION SOCIALE EN PERSPECTIVE SUITE A LA FERMETURE DE L’USINE D’ELABORATION DES PRODUITS HALIEUTIQUES A NOUADHIBOU (LA S.E.P .H – SA)



Depuis le mercredi 16 janvier 2020 l’usine SEPH est fermée par un huissier de la justice mettant au chômage technique près de deux mille emploi directs et indirects dont environ trois cents femmes issues de population vulnérable.

Nous avons appris qu’en 2016 la SEPH a vendu 17 conteneurs de poissons à un acheteur chinois local dont l’activité initiale est la vente de carreaux.
L’obligation de la SEPH SA dans cette vente est de livrer à la porte de l’usine à l’acheteur qui en a donné bonne et valable décharge en présence de la SMCP, L’Onispa, La douane, L’IMROP, les gardes côtes et les représentant des de l’acheteur chinois et du vendeur SEPH.

C’est suite de la convocation de la justice que SEPH a appris que trois de ces dix-sept conteneurs ont été orienté vers une autre destination. A la surprise de tout observateur la SEPH a déposé une caution de garantie au niveau de la justice de sept millions cinq cent MRU. Ni la garantie, ni les comptes de la SEPH qui chacune couvre la réclamation n’ont pas empêché la fermeture de l’usine des centaines de pères et mères de famille créant un lourd climat social .

Affaire à suivre



CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
L'ex-président mauritanien Aziz à nouveau interrogé par la police
Image
Les syndicats de la santé demandent au gouvernement l’application de l’accord conclu et menacent d’aller en grève
Image
Mamadou Racine Sy: «Il faut un véritable Plan Marshall pour le tourisme sénégalais»
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.