[18/02/2020]    

L'Angola, économie africaine la plus opaque selon l'Indice d'Opacité Financière 2020



L'Angola obtient le score le plus élevé d'opacité parmi les 17 pays africains examinés par l'Indice d’Opacité Financière 2020, devançant ainsi l'Algérie, le Kenya et le Nigeria.
Nairobi, 18 Février 2020 – Selon l’Indice d’Opacité Financière 2020 (IOP), L'Angola se classe 35e mondial, et 1er des 17 autres pays africains, en matière d'opacité financière, avec un score de 79,73/100.

Une économie aussi secrète permet aux riches élites de drainer des richesses colossales du pays, le privant ainsi de ses ressources stratégiques. L’affaire Luanda Leaks le démontre justement en révélant comment Isabel Dos Santos, la femme la plus riche d'Afrique, a créé plus de 400 sociétés écrans et filiales dans 94 juridictions secrètes, dont Hong Kong et Maurice, évitant ainsi tout contrôle et accédant à plusieurs contrats publics, actifs et prêts de l'État aux dépens des Angolais.
L'Algérie, le Kenya, le Nigeria et l'île Maurice forment avec l'Angola le top cinq des pays africains à opacité financière élevée. Dans le monde, il s’agit, par ordre des Îles Caïmans, États-Unis, Suisse, Hong Kong et Singapour.

A l'inverse, le Ghana se distingue parmi les plus transparents en Afrique, au 117e rang mondial et avec un score de 51,70/100. Le Ghana et le Botswana sont les seuls pays africains à exiger l'enregistrement de la propriété réelle des entreprises, bien que les informations ne soient pas encore disponibles en ligne. Le Ghana a également signé l'accord multilatéral sur les autorités compétentes pour faciliter l'échange automatique d'informations.

L'IOP classe chaque pays en fonction de l’intensité avec laquelle ses systèmes juridique et financier permettent aux riches individus de cacher et de blanchir de l’argent généré du monde entier. L'IOP donne à chaque système juridique et financier un score sur 100, où 0/100 correspond à une transparence totale et 100/100, à une opacité totale. Un rang très élevé dans l'indice n’équivaut pas forcément à une juridiction plus opaque, mais plutôt au fait que le pays qui permet le secret bancaire, la propriété anonyme de sociétés écrans, de biens immobiliers…, s’expose au blanchiment d'argent, à l'évasion fiscale et à des concentrations importantes de richesses non taxées en offshore.

Néanmoins, les pays de l'OCDE restent responsables de 49 % de l'opacité financière mondiale selon l’IOP 2020, signe d’hypocrisie dans la lutte contre l'opacité financière. En externalisant le secret financier à leurs territoires outre-mer, les pays de l'OCDE permettent certaines des pires formes d’opacité tout en étant plus strictes au sein de leurs frontières.

Le total mondial de l'IOP en 2020 a diminué de 7 % depuis 2018, grâce à de solides normes internationales en matière de transparence. Ainsi, pour cesser de servir de canal aux flux financiers illicites et générer davantage de ressources pour le développement, les pays africains devraient être plus nombreux à adhérer à l'échange automatique d'informations, la transparence de la propriété bénéficiaire et la déclaration de bénéfices par pays.

Communique de presse
taxjusticeafrica

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
TRIBUNE : BIENVENUE AU COLONEL TAYA! Par Ciré Kane
Image
Les séquestrés d’Etat ou la conséquence d’une incompétence notoire?, la suite du témoignage du Pr Mamadou Kalidou BA
Image
AFRIQUE DE L’OUEST : 379 MILLIONS $ POUR SOUTENIR LES SYSTÈMES STATISTIQUES DANS SEPT PAYS
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »

Image
Karamoko Labass Traoré, activiste: “Que la France quitte le Sahel, la Russie nous assistera”

Image
«La Mauritanie ne va pas rejoindre la zone Eco…» (le gouverneur de la BCM)


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.