[22/06/2020]    

LE SOUDAN MET EN GARDE CONTRE UNE ESCALADE AUTOUR DU BARRAGE ÉTHIOPIEN SUR LE NIL



Le Soudan a mis en garde dimanche contre une escalade dans la dispute sur la construction par l’Ethiopie d’un méga barrage sur le Nil bleu, devenu une source de vives tensions entre les trois pas riverains.

L’Egypte appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à intervenir, évoquant l’attitude «non positive» de l’Ethiopie et son «insistance à vouloir remplir le barrage de manière unilatérale».

«Nous ne voulons pas d’escalade. Les négociations sont la seule solution», a déclaré à la presse à Khartoum, le ministre soudanais de l’Irrigation, Yasser Abbas.

L’Ethiopie veut commencer le remplissage du réservoir de son Grand barrage de la Renaissance (Gerd) en juillet alors que des tensions persistent à ce sujet avec le Soudan et l’Egypte après l’échec des négociations.

Pour le ministre soudanais de l’Irrigation, il est important d’obtenir un accord avant le début des opérations de remplissage, ajoutant que « le Soudan a le droit de le demander».

Samedi, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a assuré que son pays restait favorable à une solution politique, soulignant que «lorsque nous avons eu recours au Conseil de sécurité… cela découlait de notre volonté d’emprunter la voie diplomatique et politique jusqu’à la fin».

Appelé à devenir la plus grande installation hydroélectrique d’Afrique, le Grand barrage de la Renaissance (Gerd) que l’Ethiopie construit sur le Nil Bleu –qui rejoint au Soudan le Nil Blanc pour former le Nil– est une source de fortes tensions entre Addis-Abeba et Le Caire depuis 2011.

Après neuf années de blocage, les négociations sont parrainées depuis novembre 2019, par les Etats-Unis et la Banque mondiale en vu d’aider les trois pays de parvenir à un accord.

Le Nil, qui coule sur quelque 6.000 kilomètres, est une source d’approvisionnement en eau et en électricité essentielle pour une dizaine de pays d’Afrique de l’Est.

François Saint-Sauveur
agence afrique

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Le sommet de Nouakchott salue les succès militaires et demande l’annulation de la dette
Image
Le Bernard Madoff mauritanien déclare 2 chamelles et laisse 8 900 personnes sur le tapis
Par Zeinab Filali
Image
BP cédera ses activités pétrochimiques à travers le monde, à Ineos pour 5 milliards de dollars
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.