[11/10/2020]    

Proposition de Réforme de l’enseignement
Adressée au secteur privé et Elus...



Ayant subi dans l’Oasis de Maaden El Ervane une déperdition scolaire de 100% depuis 30 ans confirmé par le constat en 1995 de l’inexistence d’un seul bachelier dans cette Oasis, j’ai créé en1995 conçu et financé sur fonds propres pour l’Oasis de Maaden un systéme novateur qui a donné dans cette Oasis durant 11ans successifs un nombre de bacheliers à cursus réduits parfois de ¾ supérieurs à 100 Oasis voisines réunies à Aoujeft, Chinguetti et Ouadane que je propose dans cette lettre aux hommes d’affaires de Nouadhibou et Adrar (et Inchiri s’ils veulent) pour que l’initiative régionale serve d’exemple et de modèle au reste du pays pour réformer l’enseignement :

6000 candidats se présentent au colléges de Ndb et Adrar ce 1er Octobre 2020 dont 5000 peuvent admettre qui auront besoin d’un enseignement Cerveaux Oasis de 2800h/an dans 250 classes de 20 éléves au prix de 3000.000UM/an pour assurer l’enseignement du programme du collége en un an et triplement du salaire des professeurs et pensions des professeurs et créer la possibilité du Bac avant l’âge de 16 ans et possibilité à négocier avec l’Etat de création d’une économie sur le Budget de l’Etat de 50milliards UM/en 3ans, si cette initiative d’enseignement privé est reprise durant 3 ans .



Etant donné que le dernier Conseil des Ministres a entériné le systéme français de 1952 de 700h/an de présence des professeurs en classe proposé par la technocratie du MEN équivalent 3 mois et 3 jours/an de 8h/jour qui autorise à la fois nos enfants à 9 mois de jeux rémunérés téléphoniques habituels destructeur de leur avenir scolaire et paiement de salaires durant 9 mois/an de professeurs sans service fait effectif et recrutement annoncé de 100 nouveaux professeurs non expérimentés devant à mon avis intensifier la crise actuelle de l’enseignement, je propose aux parents d’élèves, élus et Hommes d’affaires pour sauver l’enseignement de Nouadhibou et de l’Adrar ( du pays s’ils le désirent) d’engager une réforme de l’enseignement privé inspiré du système modulaire anglo-saxon et asiatique intensif de certaines écoles privées sud-coréenne de 2800h/an en 11mois/12 garant à la fois :

1) Du BEPC en un an et bac trilingue à l’âge de 16 ans.

2) De l’augmentation du salaire mensuel des professeurs actuels à plus de 200.000 UM avec prise en pension des professeurs et éléves par les APE .

3) De la réduction de 6/8 du nombre de professeurs actuels.

4) De la réduction du cursus secondaire de 2 à ¾.

5) De la privatisation de l’enseignement du systéme public pour assurer une économie à l’Etat de 50 milliards UM/an sur le Budget du MEN pouvant être négocier par les privés et Régions pour faire payer les Maires et conseillers Régionaux injustement bénévoles à 400.000UM/mois et engager une autosuffisance alimentaire à faibles coûts des populations et du bétail national que nous proposons au pays dans l’indifférence des Ministres en service.

Nouadhibou le 11 Octobre 2020
Cheikhany Ould Sidina
Conseiller Régional de l’Adrar
tel et whatsup 44155715
facebook.com/cheikhany.ouldsidina

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Mali : le ghanéen Nana Akufo-Addo à Bamako
Image
Mauritanie-Sahara Occidental : Contacts bilatéraux après l’incident des orpailleurs
Image
Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports: 500 projets au profit de jeunes financés
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.