[19/11/2020]    

Observatoire du Sahara et du Sahel: le Maroc préside la 25e session du C.A.



L’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) a tenu, les 16 et 17 novembre par vidéoconférence, la 25e session de son Conseil d’administration, sous la présidence du Maroc.

La réunion a été présidée par le Haut commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, Abdeladim Lhafi, président de l’OSS, avec la participation en distanciel des pays membres et des organisations régionales et internationales, indique mercredi un communiqué de l’organisation.


Cette session du Conseil d’administration, dont le Maroc est résident pour la période 2016 – 2020, coïncide avec la fin de la stratégie 2020 et le lancement de la stratégie 2030 de l’OSS, qui sera présentée à la 6ème Assemblée Générale devant avoir lieu les 25 et 26 novembre 2020, précise la même source.

Le Conseil d’administration, outre les documents financiers et les réalisations physiques pour l’échéance 2016 – 2020, a examiné et approuvé la nomination de Nabil Ben Khatra (Tunisie) nouveau Secrétaire exécutif de l’Organisation, au terme d’un processus de sélection par une commission internationale présidée par Lhafi.

La nouvelle Stratégie 2030 de l’OSS est structurée autour d’un cadre stratégique étroitement lié aux Objectifs de développement durable (ODD), aux Stratégies des trois Conventions de Rio (CNULCD, CCNUCC et CDB), à l’Agenda 2063 de la Commission de l’Union Africaine, aux 5 priorités pour l’Afrique de la Banque africaine de développement, aux stratégies sectorielles (eau, environnement, agriculture et climat) des sous-régions et des pays de la zone d’action de l’OSS, ainsi qu’aux initiatives retenues (3S, AAI, triple A et celles relatives à la Grande Muraille Verte et au Lac Tchad), ajoute le communiqué.

La stratégie 2030 se met en cohérence avec les grandes initiatives et les feuilles de route du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement africains tenu en marge de la COP22 que le Maroc a abritée en 2016 à Marrakech, relève la source, notant qu’elle ambitionne d’appuyer les pays de la zone d’action de l’OSS dans la mise en œuvre de leurs stratégies de développement durable.

Elle mettra en œuvre un programme scientifique et technique intitulé « Gestion intégrée et concertée des ressources naturelles » qui constitue le cœur de l’action de l’OSS et qui est articulé autour de quatre axes thématiques (Eau, Terre, Climat et Biodiversité) inter-reliés dans une logique de développement intégré.

L’OSS est une organisation internationale à vocation africaine, créée en 1992 et établie à Tunis en 2000. Son action se situe dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches de la région sahélo-saharienne.

L’OSS compte parmi ses membres 25 pays africains (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Gambie, Guinée-Bissau, Kenya, Libye, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Nigeria, Ouganda, Sénégal, Somalie, Soudan, Tchad & Tunisie), 7 pays non-africains ( Allemagne, Belgique, Canada, France, Italie, Luxembourg & Suisse), 13 organisations (organisations représentatives de l’Afrique de l’Ouest, de l’Est et du Nord, organisations des Nations unies) et 3 organisations non gouvernementales, rappelle le communiqué.

M.S. (avec MAP)
Par LE SITEINFO

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Communiqué du Conseil des ministres
Image
À propos de la réaction de l'Islam « du juste milieu » face au blasphème élevé à la dimension du droit et suscitant l’émoi général des musulmans
Image
Commerce intra-africain : la Tunisie à l’assaut de l’Afrique subsaharienne


Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.