[20/11/2020]    

Maghreb/Concours journalistique sur le changement climatique: Un journaliste mauritanien remporte le 2e prix



L’association Africa 21, qui travaille sur les questions de changement climatique, a organisé, du 21 au 23 septembre 2020 à Tunis, en partenariat avec la fondation Heinrich Böll Stiftung , une session de formation par vidéo conférence sur les enjeux du changement climatique. L’évènement est organisé dans le cadre du Réseau africain des journalistes spécialisés sur le développement durable et le changement climatique. Seize (16) journalistes du Maghreb (Algérie, Maroc, Mauritanie et Tunisie) ont été choisis sur la base d’un projet éditorial pour participer à cette session très sélective en vue de parler des enjeux du changement climatique dans leur région.

Cette session de formation a été un prétexte pour lancer le concours consistant à choisir la meilleure production journalistique issue de cet atelier organisé à partir de la Tunis et Genève par vidéo conférence. Tous les 16 journalistes retenus pour prendre part à cet exercice ont été invités à produire un article consacré aux enjeux du changement climatique dans leur région. En clair, il s’agissait entre autres objectifs de «renforcer les capacités des journalistes sélectionnés sur les enjeux du changement climatique au Maghreb, et leur compréhension du cadre international et des acteurs de la lutte contre le changement climatique». Ou mieux encore, les organisateurs veulent «améliorer la visibilité de ces enjeux, la qualité de l’information et sa vulgarisation, à travers les médias, auprès des populations de cette région ; mais aussi développer une base solide de membres du Réseau afin d’assurer dans la durée le suivi qualitatif de cette démarche». En d’autres termes, il s’agit aussi de «créer un pont durable avec l’expertise journalistique locale et l’expertise de la Genève internationale sur ces questions».
Cette session qui a réuni des journalistes du Maghreb avec des experts locaux et de la Genève internationale, a permis d’acquérir des savoirs, mieux comprendre les enjeux et d’échanger sur les défis climatiques dans cette région d’Afrique.
Et cette rencontre de haut niveau a été sanctionnée par des productions journalistiques sur l’évènement en mettant l’accent sur les enjeux du changement climatique dans la région du journaliste. C’est dans ce sens que notre confrère, Camara Seydi Moussa, directeur éditorialiste du journal mauritanien «La Nouvelle Expression», pour avoir produit un bon article sur la pluviométrie au Guidimagha (Sud de la Mauritanie) et dont le titre est : «Le paradoxe mauritanien : après le déluge, la soif au Guidimagha » a été nominé par un jury composés de 12 éminents intellectuels (journalistes, experts et diplomates). Il a remporté ainsi le deuxième prix après notre consœur du Maroc qui s’est adjugée de la première place. Un sacre qui honore la Mauritanie et la presse mauritanienne dans son ensemble. Des félicitations fusaient de partout, car notre confrère est bien connu pour sa plume même s’il reste ce journaliste polémique qui a toujours dérangé le régime de l’ancien président Mohamed Abdel Aziz qui a fini par l’emprisonner pour quelques jours avant de quitter le pouvoir. Et malgré cet harcèlement digne d’un autre âge, Camara Seydi Moussa reste et demeure imperturbable dans ses convictions de lutte contre l’injustice et se range toujours du côté des opprimés.
Ce prix vient renforcer davantage son talent de journaliste confirmé qui ne croit qu’à sa plume et rien d’autre.

Ibou Badiane
Tahalil Hebdo

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Communiqué du Conseil des ministres
Image
À propos de la réaction de l'Islam « du juste milieu » face au blasphème élevé à la dimension du droit et suscitant l’émoi général des musulmans
Image
Commerce intra-africain : la Tunisie à l’assaut de l’Afrique subsaharienne


Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.