[26/08/2017]    

La communauté soninké pleure la disparition d’une icone



Vendredi 18 Aout 2017 très tôt le matin la communauté soninké a été secouée par la disparition brutale d’une véritable légende, la chute d’un grand baobab et la fin d’une histoire : Fenda Issa Gandega venait de quitté ce monde.
Fenda Issa Gandega était une grande dame soninké doublée d'une grande personnalité reconnue par toute la communauté nationale dans l’ensemble de ses composantes (Soninke, Poular, Bambara, Wolof Hartani et Maure).
Elle nous quitte à l’âge de plus de 90 ans, après avoir pleinement réussi à édifier une grande famille autour d’elle. Elle était de tous les combats pour la consolidation de l’unité nationale mais surtout pour l’émancipation de la femme par le travail laborieux et honnête.
Elle fut de tous les défis pour le triomphe des grandes valeurs morales qui aujourd’hui font la fierté de toute la communauté nationale.
Leadeur charismatique, elle incarnait au plus profond d’elle-même la solidaripourtant la tolérance.
Pour ses contemporains, elle s’appelait Utant (Ex secrétaire général des nations unies ) tellement elle était à l’écoute des uns et des autres, tellement elle s’engageait pour la résolution des difficultés de l’époque en mettant l’accent sur la patience et la sagesse qui dictent et enseignent que les problèmes de la vie ne sont rien d’autre que des occasions pour mieux se connaitre créant ainsi une société plus juste et plus équitable.
Elle habitait dans une toute petite maison à ilot A en face du 3émé bloc rouge; Simple pionnière dans le travail de l’indigo mais tout nouakchott se souviendra d'une battante de première heure au service de son prochain.
Sa générosité était légendaire : tout le Guidimakha, tout le Gorgol trouvaient refuge en cas de besoin chez cette infatigable dame en particulier et sans distinction les internes du lycée de jeune fille pour lesquelles une attention particulière leur était due.
Avec son mari feu Sidi Sokhna de L’Assemblé Nationale, elle gérait toutes les composantes des tribus du guidimakha. A travers les liens qu’elle tissait dans tous les milieux (qu’il serait impossible de citer ici) elle donnait l’exemple d’une musulmane accomplie privilégient le bien et l’entr’ aide, fuyant l’égoïsme et le mal.
Fenda Issa Gandéga a réussi non seulement à fédérer les composantes de la communauté soninké de Mauritanie autour des grandes valeurs intrinsèques a notre communauté, mais elle était également connue aussi au DIAFOUNOU au Mali ainsi qu’au GADIAGA au Sénégal
Ces nombreux passages à la télévision à et la radio Mauritanie en particulier lors de la cinquantième commémoration de notre indépendance nationale , elle a decline aux générations montantes des pages inoubliables de l’histoire de notre pays. Il est vrai qu’elle fut un grand témoin de tout ce qui s’est passé en Mauritanie de 1958 à nos jours. Elle maitrisait avec brio l’art de la parole pour retracer sans difficulté l’histoire de la communauté nationale ainsi que de la collectivité Soninké.
Nous pleurons il est vrai qui une sœur, qui une maman, qui une grande mère ; en réalité tout le monde pleure la fin d’une histoire.
Toutefois, comme l’a décliné un grand poète, il ya des morts qui ne sont pas mortes et qui ne mouront jamais. Ces morts sont comme des souffles qui demeurent graver pour l’éternité dans la mémoire des collectivités ;
C’est pourquoi, nous membres du Conseil Représentatif des Soninko de Mauritanie (CRSM) espérons et souhaitons que les autorités compétentes voudront bien pérenniser son nom, partant donc son parcours et son œuvre, par une action hautement symbolique immortalisant ainsi cette grande étoile qui a quitté a jamais notre firmament
Le CRSM Prie Allah le tout miséricordieux et le très miséricordieux de l’accueillir dans son saint paradis. AMINE

Le CRSM

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Association Multiculturelle pour un Avenir Meilleur (AMAM): cinquième édition des journées d’échanges et d’intégration culturels
Image
Communiqué final du conseil des ministres de ce jeudi 5 septembre 2017
Image
Diogountouro (Guidimakha-Mauritanie) : Dis-moi, dans quelle société tu vis, je te dirai qui es-tu ?
Image
La Semaine de l’Afrique met l’accent sur les réalisations du continent
Image
Mondial 2018: le Nigeria première équipe africaine qualifiée

INTERVIEWS

Image
Israël "ne comprend pas" la position radicale du Sénégal sur la Palestine

Image
Guillaume Soro : « J’ai l’habitude des procès en sorcellerie »

Image
Les carnets secrets d'Amadou Makhtar Mbow

Image
Entretien avec Patrice Talon, président du Bénin

Image
L’intégralité de l’entretien d’IBK sur la chaine ‘‘Al Jazeera’’ ‘‘..Je suis à l’aise, je n’ai pas beaucoup promis’’

Image
Interview de: Hapsatou Bal, coordinatrice des relations communautaires à Tasiast


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.