[21/09/2017]    

Hommage à un grand citoyen



Ce mardi 05 septembre 2017 la loi implacable du destin a arraché à notre affection le papa, le frère, l’oncle et le camarade de toute la communauté nationale, Gaye Danko Soumaré. Encore connu sous le nom de Soumaré de l’institut que porte son nom.
Soumaré Gaye Danko est né vers les années 1930 à Koumbo – Commune de Toulel – Département de Maghama. Comme tout bon soninké, il a émigré en France où il s’est vite fait distingué par son activisme syndical dans la défense des intérêts des émigrés. Il sera alors choisi comme gérant de foyer, d’abord au foyer 19 Rue Aubervilliers communément Foyer 19 Rue Riquet et plus tard dans d’autres.
En 1971-1972 il décide de rentrer au pays avec son épouse d’origine hollandaise et leur enfant, aujourd’hui professeur en médecine, le professeur Soumaré Outouma. A Nouakchott papa Soumaré s’est très tôt investi dans la formation des jeunes garçons et filles dans l’établissement qu’il a créé avec son épouse dénommé Institut Soumaré dans la Médina.
Le couple Soumaré a formé des générations de jeunes mauritaniens en, Dactylographie, Sténographie et Comptabilité jusque dans les années 2000 avant Secrétariat l’apparition d’autres structures nationales de formation professionnelle telles que le CFPP,… et d’autres.
Comme sa cousine et congénère Finda Issa Gandéga, pionnière dans la teinture – Indigo et la couture, Soumaré Gaye Danko est également le grand pionnier dans le domaine de formation professionnelle en Secrétariat.
Ces deux personnages ont en commun beaucoup de similitude et ressemblance : ils ont appréhendé très tôt que dans la société humaine chacun peut être utile sans aller forcément à l’école ; que chaque individu peut réussir avec la volonté d’y arriver et que tous les métiers se vallent. Les deux personnages se caractérisent également par leur modestie, courtoisie, simplicité, générosité et leur solidarité légendaire.
C’est à travers ces vertus cardinales que les deux regrettés compatriotes ont accompli la mission que nous attendions d’eux.

Inna lillahi wa inna ileyhi rajioun.
Allahouma akhfirlahoum wa Arhamahoum.
Amine
Le CRSM


CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Festival de Cannes : trois films pour porter le flambeau africain
Image
Migrants: la demande italienne est un "chemin vers l'enfer", selon le Premier ministre tchèque
Image
ALERTE INFO: Un militant anti féodalité en arrestation à Nouakchott
Image
Libye : la NOC annonce la réouverture des principaux terminaux d’exportation de pétrole
Image
Henri Camara : "Limoger Aliou Cissé serait…"

INTERVIEWS

Image
Mauritanie : «Nous avons quitté le Franc CFA et nous ne le regrettons pas » (Gouverneur de la Banque Centrale)

Image
Interview exclusive avec Hamed Diane Séméga, haut commissaire de l’OMVS

Image
Karine Bonneau (FIDH): «La libération de Jean-Pierre Bemba, ex-vice-président congolais, est envisageable, mais...»

Image
Le président angolais João Lourenço: accordons «le bénéfice du doute» à Kabila

Image
Burkina-Taïwan : « Il est très difficile pour un pays africain de résister à la pression chinoise »

Image
Abdelmalek Alaoui : « Le Maroc arrive plus rapidement à progresser dans les pays africains musulmans que dans les autres pays. »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.