[29/09/2017]    

Mauritanie :s'achemine-t-on vers un régime parlementaire?



La proposition avait été faite en 2012 lors du dialogue politique organisé à l’époque, mais elle vient d’être appliquée.

Le premier ministre devient désormais le chef du gouvernement en application de la nouvelle loi qui était gelée dans l’attente du renouvellement du sénat, désormais supprimé en vertu des amendements constitutionnels approuvé récemment par referendum.

Des sources ont réaffirmé à Sahara Media que la nouvelle loi entrée en vigueur confère au premier ministre les prérogatives de diriger et coordonner les activités du gouvernement alors qu’il n’était chargé que de la coordination et le chef de l’état de diriger l’équipe gouvernementale.

Cette nouvelle loi rapproche davantage la Mauritanie d’un régime parlementaire qui fait du premier ministre le chef du gouvernement.

Celui-ci est désigné par le chef de l’état mais subordonné à l’approbation du parlement un mois plus tard, qui pourrait le récuser.

La nouvelle loi est le résultat d’un dialogue organisé en 2012 et boycotté par l’opposition radicale qui prétextait son manque de confiance à l’endroit du pouvoir l’accusant d’avoir failli à ses engagements lors de l’application des accords de Dakar.
Saharamedias

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Possédées, psychopathes, maléfiques... Elles ont fait trembler des générations de spectateurs
Image
Mauritanie : L’opposition boude la discussion sur la loi de finances rectificative
Image
Les circonstances du rappel à Dieu de Sidy Lamine Niass
Image
Mauritanie: le Port Autonome de Nouakchott dans le giron d’Olam
Image
Qualification historique de la Mauritanie pour la CAN

INTERVIEWS

Image
G5 Sahel - Hanena Ould Sidi : « Nos priorités sont toutes les frontières »

Image
Mauritanie : «Nous avons quitté le Franc CFA et nous ne le regrettons pas » (Gouverneur de la Banque Centrale)

Image
Interview exclusive avec Hamed Diane Séméga, haut commissaire de l’OMVS

Image
Karine Bonneau (FIDH): «La libération de Jean-Pierre Bemba, ex-vice-président congolais, est envisageable, mais...»

Image
Le président angolais João Lourenço: accordons «le bénéfice du doute» à Kabila

Image
Burkina-Taïwan : « Il est très difficile pour un pays africain de résister à la pression chinoise »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.