[09/01/2018]    

La France demande à la Chine de l’aider à lutter contre le terrorisme en Afrique



Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer.
Du 5 au 8 janvier, à Shanghaï, a ainsi été organisée par le ministère chinois de la défense la première conférence sur la coopération militaire entre la Chine, l’Afrique et les pays arabes. Des représentants de Djibouti et de Mauritanie étaient notamment présents. Le ministre de la défense, Chang Wanquan, a annoncé que les exercices militaires conjoints allaient se multiplier sur le continent, ainsi que la coopération militaire dans le domaine des équipements, des formations et dans la mise en place d’unités spécialisées.

Chiens de faïence
Hasard du calendrier, le président français débutait au même moment sa première visite d’Etat en Chine, et l’un des sujets abordés concerne également la coopération militaire en Afrique. Le président français cherche en effet à obtenir l’appui de Pékin à la force militaire du G5 Sahel. Une initiative à laquelle Pékin n’a encore apporté aucune contribution financière, contrairement aux Etats-Unis, sans pour autant se désintéresser du sujet.

En septembre 2016, le secrétaire permanent du G5 a demandé que l’ambassadeur de Chine en Mauritanie puisse être le représentant officiel de la Chine auprès de ce groupement. Depuis deux ans, la représentation chinoise aux Nations unies appuie également la coopération antiterroriste dans la région du Sahel, mais elle préférerait que cette initiative se fasse sous le parapluie de l’ONU.
africatime

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Possédées, psychopathes, maléfiques... Elles ont fait trembler des générations de spectateurs
Image
Le président Aziz : « nous ne bloquerons pas les réseaux sociaux même utilisés par certains pour diffuser un discours de haine »
Image
En 2009, rencontre avec Sophie Pétronin, l'humanitaire franco-suisse, otage depuis deux ans au Mali
Image
Accord de pêche Sénégal-Mauritanie : après la signature, la mise en œuvre
Image
Joueur africain 2018: Aubameyang, Mané, Salah sont finalistes

INTERVIEWS

Image
Mali/Koulogon : L’intégralité de l’interview du Président Ibrahim Boubacar Keita

Image
Mikaïlou Sidibé, expert infrastructures du G5 Sahel : « Si le G5 Sahel veut s’attaquer à l’insécurité, il faut aussi s’intéresser à la gouvernance »

Image
G5 Sahel: «Laisser plonger le Sahel, c’est laisser plonger le monde»

Image
G5 Sahel - Hanena Ould Sidi : « Nos priorités sont toutes les frontières »

Image
Mauritanie : «Nous avons quitté le Franc CFA et nous ne le regrettons pas » (Gouverneur de la Banque Centrale)

Image
Interview exclusive avec Hamed Diane Séméga, haut commissaire de l’OMVS


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.