[15/07/2018]    

Migrants: la demande italienne est un "chemin vers l'enfer", selon le Premier ministre tchèque



Le Premier ministre tchèque, l'homme d'affaires Andrej Babis, a qualifié dimanche de "chemin vers l'enfer" la demande faite par l'Italie à ses partenaires de l'Union européenne de prendre en charge une partie des 450 migrants se trouvant dans les eaux italiennes.

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a annoncé samedi, "après une journée de contacts téléphoniques et écrits avec tous les 27 leaders européens", que la France et Malte allaient chacune prendre 50 de ces 450 migrants transbordés sur deux navires militaires, et assuré que "très rapidement les acceptations d'autres pays européens arriveront".

Mais le Premier ministre tchèque s'est accroché à sa position anti-migrants, partagée avec d'autres dirigeants de la région notamment en Hongrie, Pologne et Slovaquie.

"Notre pays ne prendra aucun migrant", a-t-il tweeté, expliquant avoir reçu comme les autres responsables européens une copie de la lettre de M. Conte mais jugeant qu'"une telle approche constitue un chemin vers l'enfer".

Cela "ne fait que motiver les passeurs et augmenter leurs revenus", ajoute ce milliardaire populiste né en Slovaquie, âgé de 63 ans, dont le cabinet minoritaire a obtenu jeudi un vote de confiance grâce au soutien du parti communiste tchèque KSCM.

Il a appelé "au principe du volontariat", estimant que "nous devons aider les migrants dans les pays d'où ils viennent, au delà des frontières de l'Europe, afin de les empêcher d'entreprendre leur voyage".

La République tchèque, pays de 10,6 millions d'habitants membre de l'UE et de l'Otan, n'a accueilli que quelques réfugiés depuis la crise de 2015. Selon un sondage publié en avril par l'Académie des sciences, 58% des Tchèques estiment que le pays ne devrait accepter aucun migrant en provenance de pays déchirés par des conflits.


AFP

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Les Parcs nationaux du Lac Turkana au Kenya classés patrimoines mondiaux en péril
Image
Conseil régional de Nouakchott : l’opposition sevrée
Image
Zouerate : un responsable de la SNIM mort électrocuté
Image
Capital humain : évaluation et classement des pays africains selon la Banque mondiale
Image
CAN 2019 : les Mourabitounes reprennent la tête de leur groupe

INTERVIEWS

Image
G5 Sahel - Hanena Ould Sidi : « Nos priorités sont toutes les frontières »

Image
Mauritanie : «Nous avons quitté le Franc CFA et nous ne le regrettons pas » (Gouverneur de la Banque Centrale)

Image
Interview exclusive avec Hamed Diane Séméga, haut commissaire de l’OMVS

Image
Karine Bonneau (FIDH): «La libération de Jean-Pierre Bemba, ex-vice-président congolais, est envisageable, mais...»

Image
Le président angolais João Lourenço: accordons «le bénéfice du doute» à Kabila

Image
Burkina-Taïwan : « Il est très difficile pour un pays africain de résister à la pression chinoise »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.