[05/06/2019]    

[Reportage 3/3] Mauritanie: à Mbera, celles qui refusent les mariages forcés



En Mauritanie, le mariage précoce est une pratique courante comme dans toute une partie du Sahel. Dans la région de l’Hodh-Chargui, où se situe le camp de Mbera, 40% des jeunes filles sont mariées avant leur majorité et au Mali, d’où viennent les réfugiés, on atteint près de 50%, selon l’Unicef. Mais certaines refusent.
Enveloppée dans sa melharfa verte, Khadidja a encore un regard enfantin et timide. Venue ici, dans ce bout de désert il y a quatre ans, elle vient de fêter ses treize ans.

Zeina, sa mère, elle aussi mariée très jeune, explique pourquoi elle a voulu lui faire épouser son cousin : « On voulait marier notre fille pour des raisons religieuses et surtout pour la préserver de la débauche et la protéger des aléas de la vie. »

Mais pour la jeune Khadidja, il n’en était pas question : « Moi je voulais aller à l’école, pas me marier. Mes parents étaient très mécontents de ma décision, ils voulaient coûte que coûte me donner en mariage. Alors j’ai fondu en larmes, je me suis opposée et finalement j’ai eu gain de cause. »

La peur des grossesses précoces hors mariage

Au HCR, c’est Oulemata Diaouara qui est en charge de régler les conflits entre familles dans ce genre de cas : « On leur assure qu’à l’école, il n’y a pas de violences parce qu’ils ont peur des tentatives de viol et des grossesses précoces hors mariage. C’est ça la grande peur. Mais quand les enfants sont à l’école ou à la maison, ils sont en sécurité. »

Au Mali, 48% des jeunes filles sont mariées avant leur majorité, mais selon l’Unicef la précarité et les conditions de vie des réfugiés poussent les familles à développer encore plus ces pratiques.

RFI

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Le sommet de Nouakchott salue les succès militaires et demande l’annulation de la dette
Image
Le Bernard Madoff mauritanien déclare 2 chamelles et laisse 8 900 personnes sur le tapis
Par Zeinab Filali
Image
BP cédera ses activités pétrochimiques à travers le monde, à Ineos pour 5 milliards de dollars
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.