[16/12/2019]    

Greenpeace Afrique répond à Aliou Ndoye



Greenpeace Afrique n’a pas tardé à réagir suite aux déclarations du sénégalais des Pêches et de l’Economie Maritime, Alioune Ndoye, en session plénière à l’Assemblée Nationale le 5 décembre 2019, de voir la possibilité de geler ou de mieux réguler les autorisations des usines de farine et d’huile de poisson.

« Il est indispensable de geler tout ce qui touche à l’industrie de la farine et de l’huile de poissons du fait de son impact négatif sur la sécurité alimentaire des populations, sur l’environnement et sur l’emploi de milliers de femmes. Ce gel ne devrait avoir pour seules exceptions que les usines utilisant les déchets issus de la transformation industrielle et artisanale et dont les capacités seraient ajustées au tonnage des résidus non aptes à la consommation humaine », lit-on dans le communiqué de l’Ong.

« Aujourd’hui, au Sénégal, on ne peut penser avoir une durabilité des activités et de la ressource si le poisson est dilapidé et transformé en farine et huile de poissons destinés à nourrir des animaux et des poissons d’aquaculture dans des pays étrangers au détriment des populations locales », poursuit-il.

Pour une capacité de production de 9000 tonnes de farine, il faut environ 40000 tonnes de matière première pour les usines, ce qui représente plus que le total des captures de poissons débarquées au quai de pêche de Kayar pour toutes les espèces confondues sur une année. En d’autres termes, 150 000 personnes seraient privées de protéine animale indispensable à leur survie pendant un an.

Greenpeace Afrique pense que l’aquaculture qui ne représente que 0,2% de la production halieutique globale pourrait être une alternative à condition qu’elle soit paysanne, extensive et non tributaire de la farine de poisson. La priorité de l’heure est plutôt la gestion transparente et durable des ressources pour permettre aux pêcheurs de pouvoir vivre dignement de leur travail. L’accent devrait être donc mis dans la lutte contre la pêche Illicite Non déclarée Non réglementée (INN) qui inclut la fraude au tonnage des navires au Sénégal »

rewmi.com

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
L'auteur sénégalais Mohamed Mbougar Sarr remporte le prix Goncourt
Image
Seif Al-Islam : le Kadhafi qui veut «revenir lentement comme dans un strip-tease »
Image
Droits de l’enfant en situation de mobilité: L’AMPEF sensibilise les communautés migrantes
Image
Le président Ghazouani : « la grande muraille verte va créer 10 millions opportunités d’emplois »
Image
Foot : la liste des Mourabitounes pour la coupe arabe dévoilée

INTERVIEWS

Image
Dossier des arrestations politiques avec l'ancien Directeur de la Sûreté de l’Etat, Deddahy Ould Abdallahi

Image
Entretien exclusif avec Achille Mbembé


Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.