[22/02/2022]    

Le scandale des « déchets italiens » enfin résolu !



Depuis presque un an et demi, l’affaire des “déchets italiens” illégalement importés en Tunisie depuis l’Italie ne cesse d’agiter la vie politique et l’opinion publique de part et d’autre de la Méditerranée. Après une longue bataille juridique et diplomatique, la Tunisie a finalement réussi à trouver un accord avec la partie italienne pour le renvoi de plusieurs tonnes de déchets ménagers importés illégalement. L’affaire avait fait grand bruit côté tunisien, et plusieurs responsables, notamment un ministre, ont été mis en cause.

Alors que 212 conteneurs, soit 7900 tonnes de déchets ménagers, croupissaient depuis mai 2020 au port de Sousse, Tunis et Rome ont trouvé un accord pour renvoyer ces déchets vers leur pays d’origine. Retour sur l’affaire

Depuis la révélation de l’affaire en novembre 2020 par l’émission “Les quatre vérités” sur la chaîne El Hiwar Ettounsi, les désormais célèbres “déchets italiens” n’ont cessé de faire parler d’eux. En Tunisie, 26 cadres ont été arrêtés et poursuivis, dont l’ancien ministre de l’environnement Mustapha Laroui, incarcéré jusqu’à ce jour. Le gérant de la société tunisienne, Moncef Noureddine, à l’origine de cette importation frauduleuse est quant à lui toujours en fuite.

Malgré le scandale environnemental et l’existence certaine d’un vaste réseau de corruption, tel que révélé par une investigation du média Inkyfada, l’affaire met du temps à intéresser les autorités tunisiennes et italiennes. Les délais légaux de rapatriement fixés par la loi tunisienne et la convention de Bâle, qui légifère sur le mouvement transfrontalier des déchets dangereux, expirent les uns après les autres. Côté italien, la société italienne SRA à l’origine de l’exportation de ces déchets et mise en cause par la justice italienne a joué la montre en déposant de nombreux recours aux décisions émises par le tribunal administratif de Campanie.

En attendant une “solution amiable” par la voie judiciaire, telle que souhaitée par la Tunisie, les déchets croupissent au port de Sousse, et leur toxicité inquiète les autorités. “Les déchets présentent un risque majeur de contamination (présence de lixiviat et émission gazeuse indésirable)”, avait alerté le ministère de l’environnement tunisien à son homologue italien via un courrier confidentiel.

En plus du danger sanitaire et environnemental, le stockage des conteneurs représente beaucoup d’argent au vu de la place considérable qu’ils occupent et qui pourrait servir à stocker d’autres marchandises.

Tractations diplomatiques
“Si l’on veut que cette affaire trouve une issue et que ces déchets retournent d’où ils viennent, il faut que la diplomatie s’en saisisse”, avait prévenu Nidhal Attia, membre du réseau Tunisie verte.

Le 28 décembre 2021, le ministre des affaires étrangères italien Luigi di Maio s’est rendu à Tunis pour s’entretenir avec le président Kais Saied, notamment pour aborder cette question épineuse. À l’issue de cette rencontre un communiqué Facebook de la présidence tunisienne est publié, appuyant sur « la nécessité d’accélérer le rapatriement des déchets dans les meilleurs délais”


La redaction de Mondafrique

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Communiqué de Presse: Hommage à Feu Diadié Soumaré
Image
Politique : Le parti CAP s’élargit

Le Centre par l’Action et pour le Progrès (CAP) a grossi ses rangs. Le Rassemblement des jeunes indépendants (RJI) vient d’annoncer son ralliement au parti CAP ce 18 juin à Nouakchott. L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie organisée à cette occasion.
Image
COMMUNIQUE DE PRESSE: "finissons la maison du feu Mamadou Demba SY"
Image
Ouverture à Nouakchott d’une conférence destinée à développer le commerce entre la Mauritanie et l’Espagne
Image
Je ne perçois ni salaire ni indemnité de la Fédération Mauritanienne de Football (FFRIM) | Par le président Ahmed Ould Yahya

INTERVIEWS

Image
Questions à Bakary Tandia à La Nouvelle Expression


Bakary Tandia, est de Kaedi et Djeol. Il réside actuellement à New York, aux USA. Il est le Co-fondateur d’Abolition Institute, une organisation de défense des droits de l’homme se focalisant sur l’éradication de l’esclavage. Dans ce cadre, cette organisation travaille en collaboration avec SOS Esclaves et IRA dont Mr Bakary coordonne l’action aux USA. Ce militant dans l’âme est aussi le Secrétaire Général de Muritani Min Jejitta, une organisation dont la mission est l’application de la justice transitionnelle pour une solution juste, satisfaisante et définitive à la question du « passif humanitaire ». Notre invité a d’autres chapeaux…

Image
«SUR LE TERRAIN, IL Y AVAIT DE VÉRITABLES GUERRIERS»
« Un match très compliqué, très stressant et difficile à préparer » : voilà la lecture que Aliou CISSE a du match barrage retour Sénégal-Egypte que son équipe en remporté hier, mardi, aux tirs aux buts après un score de un à zéro sur le terrain.

Image
Le Grand Entretien du BLOG SONINKIDÉES-J'OSE | Avec l’ingénieur informatique Sidi Camara, le concepteur de l’outil numérique Khrankompé

Image
Jemal Ould Yessa à Mejabat

Image
Maria Ressa, Prix Nobel de la Paix 2021: «Ce prix appartient aux journalistes qui tiennent bon»

Image
Dossier des arrestations politiques avec l'ancien Directeur de la Sûreté de l’Etat, Deddahy Ould Abdallahi


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.