[17/04/2022]    

L’ancien président Aziz écrit à la justice pour réclamer la levée du contrôle judiciaire qui pèse sur lui



L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a déposé, par le biais de sa défense, une requête auprès de la justice réclamant la levée du contrôle judiciaire qui lui était imposé, indiquent dimanche nos confrères du média en ligne Zaahra.

Pour rappel, le 7 janvier dernier, la justice mauritanienne avait placé en résidence surveillée dans sa villa du quartier des Bourses (Soukouk), à Nouakchott, Mohamed Ould Abdel Aziz, en raison de ses conditions de santé à la suite d’une opération du cœur et du rapport médical établi à l’issue d’une période d’observation par les trois spécialistes qui suivaient l’ancien président.

Le 10 mars dernier, la justice mauritanienne a mis fin au contrôle judiciaire pour les co-accusés de Mohamed Ould Abdel Aziz, prolongeant celui de l’ancien président de la République jusqu’au 7 septembre prochain.

Le contrôle judiciaire dont il était l’objet a été modifié.

En conséquence, Mohamed Ould Abdel Aziz ne peut se déplacer que pour recevoir des soins et se rendre à la mosquée. En plus, l’ancien président de la République n’est désormais plus tenu de se présenter au commissariat spécial chargé des crimes économiques, mais il devra répondre aux éventuelles convocations judiciaires.

Mohamed Ould Abdel Aziz est inculpé pour, entre autres, corruption, blanchiment d’argent, enrichissement illicite, dilapidation de biens publics et octroi d’avantages indus. La date de son procès n’est pas encore connue.

cridem

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Réforme de l’éducation : Le projet de la loi d’orientation inquiète les associations Pulaar, Oulof et Soninké
Image
L'ambassade de Palestine commémore la Nekba et la Journée du prisonnier palestinien
Image
Le problème foncier dans la vallée quand se mêlent colère et incohérence
Image
Risque de famine dans le Sahel : Le Mali, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie touchés de plein fouet /*Plus de 10,5 millions de personnes sont menacées



Image
Je ne perçois ni salaire ni indemnité de la Fédération Mauritanienne de Football (FFRIM) | Par le président Ahmed Ould Yahya

INTERVIEWS

Image
Questions à Bakary Tandia à La Nouvelle Expression


Bakary Tandia, est de Kaedi et Djeol. Il réside actuellement à New York, aux USA. Il est le Co-fondateur d’Abolition Institute, une organisation de défense des droits de l’homme se focalisant sur l’éradication de l’esclavage. Dans ce cadre, cette organisation travaille en collaboration avec SOS Esclaves et IRA dont Mr Bakary coordonne l’action aux USA. Ce militant dans l’âme est aussi le Secrétaire Général de Muritani Min Jejitta, une organisation dont la mission est l’application de la justice transitionnelle pour une solution juste, satisfaisante et définitive à la question du « passif humanitaire ». Notre invité a d’autres chapeaux…

Image
«SUR LE TERRAIN, IL Y AVAIT DE VÉRITABLES GUERRIERS»
« Un match très compliqué, très stressant et difficile à préparer » : voilà la lecture que Aliou CISSE a du match barrage retour Sénégal-Egypte que son équipe en remporté hier, mardi, aux tirs aux buts après un score de un à zéro sur le terrain.

Image
Le Grand Entretien du BLOG SONINKIDÉES-J'OSE | Avec l’ingénieur informatique Sidi Camara, le concepteur de l’outil numérique Khrankompé

Image
Jemal Ould Yessa à Mejabat

Image
Maria Ressa, Prix Nobel de la Paix 2021: «Ce prix appartient aux journalistes qui tiennent bon»

Image
Dossier des arrestations politiques avec l'ancien Directeur de la Sûreté de l’Etat, Deddahy Ould Abdallahi


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.