[13/05/2022]    

Le militant Bacary Tandia : Exclure pour Exister



Après avoir pris connaissance du contenu de l' audio de Mr Ahmed Mahfouz insultant la communauté Pulaar, il est un impératif moral pour moi de condamner ces propos outrageux de façon ferme. Car ils sont trop graves pour passer sous silence, á savoir traiter les Pulaar Mauritaniens d'étrangers qui doivent être expulsés. Ces attaques immorales imbibées de venin contre la communauté Pulaar est un assaut non seulement contre toute la communauté Négro-africaine, mais aussi toute la nation Mauritanienne. Aujourd'hui ce sont les Pulaar, demain ce sera le tour des autres communautés. Cette stratégie machiavélique ne pas passera pas, car les Mauritaniens ne sont pas dupes. Ils savent bien que, "une injustice où qu'elle se produise est une menace pour la justice ailleurs," a dit Dr. Martin Luther King.
Comment peut- on oser s'attaquer á la communauté Pulaar qui a subi les atteintes les plus inhumaines et dégradantes dans l'histoire des violations des droits en Mauritanie et dont les plaies sont encore béantes, toujours en attente de pansement, depuis plus d' une trentaine d' années. Remuer le couteau dans la plaie au moment où des efforts sont en cours pour trouver une solution définitive et satisfaisante á cette expérience douloureuse, "le passif humanitaire," est une manière délibérée de miner la cohésion sociale dont le pays a tant besoin pour sa stabilité nationale. Si on ne peut pas faire une contribution positive á la vie de la nation, au moins on doit faire preuve d''intelligence en s abstenant de nuire.
La réalité est que, ceux qui prétendent exclure les autres pour exister ne font que révéler leur propre crise identitaire qui va grandissante au fur et á mesure qu'ils persistent dans leurs illusions. J'espère qu'ils vont revenir á de sentiments meilleurs et présenter leurs excuses á la communauté Pulaar injustement offensée. Une communauté qui regorgent d'hommes et femmes valeureux qui ont fait tant contributions exceptionnelles á la Mauritanie. Que serait devenue la Mauritanie sans de telles contributions? Vous avez certes droit á vos illusions, mais sachez qu'elles n'ont absolument aucun effet sur cette réalité qui vous dérange. Comme le dit l'adage, "le chien aboit et la caravane passe."
En conclusion, bien que cette flèche empoisonnée soit pointée vers la communauté Pulaar, elle est en faite dirigée vers toutes les communautés sans exception, et á la Mauritanie en tant nation. Par conséquent les Mauritaniens doivent condamner sans équivoque ces propos abjects qui défient toute morale.


Bakary Tandia, Human Rights Advocate
New York 11, Mai 2022

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Communiqué de Presse: Hommage à Feu Diadié Soumaré
Image
Politique : Le parti CAP s’élargit

Le Centre par l’Action et pour le Progrès (CAP) a grossi ses rangs. Le Rassemblement des jeunes indépendants (RJI) vient d’annoncer son ralliement au parti CAP ce 18 juin à Nouakchott. L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie organisée à cette occasion.
Image
COMMUNIQUE DE PRESSE: "finissons la maison du feu Mamadou Demba SY"
Image
Ouverture à Nouakchott d’une conférence destinée à développer le commerce entre la Mauritanie et l’Espagne
Image
Je ne perçois ni salaire ni indemnité de la Fédération Mauritanienne de Football (FFRIM) | Par le président Ahmed Ould Yahya

INTERVIEWS

Image
Questions à Bakary Tandia à La Nouvelle Expression


Bakary Tandia, est de Kaedi et Djeol. Il réside actuellement à New York, aux USA. Il est le Co-fondateur d’Abolition Institute, une organisation de défense des droits de l’homme se focalisant sur l’éradication de l’esclavage. Dans ce cadre, cette organisation travaille en collaboration avec SOS Esclaves et IRA dont Mr Bakary coordonne l’action aux USA. Ce militant dans l’âme est aussi le Secrétaire Général de Muritani Min Jejitta, une organisation dont la mission est l’application de la justice transitionnelle pour une solution juste, satisfaisante et définitive à la question du « passif humanitaire ». Notre invité a d’autres chapeaux…

Image
«SUR LE TERRAIN, IL Y AVAIT DE VÉRITABLES GUERRIERS»
« Un match très compliqué, très stressant et difficile à préparer » : voilà la lecture que Aliou CISSE a du match barrage retour Sénégal-Egypte que son équipe en remporté hier, mardi, aux tirs aux buts après un score de un à zéro sur le terrain.

Image
Le Grand Entretien du BLOG SONINKIDÉES-J'OSE | Avec l’ingénieur informatique Sidi Camara, le concepteur de l’outil numérique Khrankompé

Image
Jemal Ould Yessa à Mejabat

Image
Maria Ressa, Prix Nobel de la Paix 2021: «Ce prix appartient aux journalistes qui tiennent bon»

Image
Dossier des arrestations politiques avec l'ancien Directeur de la Sûreté de l’Etat, Deddahy Ould Abdallahi


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.