[06/02/2024]    

REPLAY. Crise au Sénégal : la Communauté ouest-africaine "encourage" Dakar à rétablir le calendrier de la présidentielle



L'opposition sénégalaise crie au "coup d'Etat constitutionnel" après le report de la présidentielle au 15 décembre et le maintien du président Macky Sall probablement jusqu'en 2025, sans avoir encore mobilisé contre un fait accompli qui entache selon elle la vitrine démocratique nationale.

L'opposition paraît sonnée et n'a pas réussi pour l'instant à faire bloc. Le report et les conditions dans lesquelles il a été entériné ont suscité une indignation largement partagée sur les réseaux sociaux, malgré la suspension de l'internet des données mobiles par le gouvernement depuis lundi. Mais la protestation est restée limitée et l'activité, à l'arrêt lundi, revenait à la normale mardi à Dakar. Des tentatives de manifestations ont été réprimées dimanche et lundi.

Le Pastef a affirmé sa volonté de continuer à faire campagne
Ousseynou Ly, responsable du Pastef, a rapporté que cinq députés membres ou alliés du parti dissous par les autorités en 2023, avaient été interpellés mardi dans un quartier populaire de Dakar et dans la banlieue de capitale. L'AFP n'a pas pu confirmer leur interpellation auprès de la police, pas plus que celle relatée par la presse de plus de 150 personnes depuis dimanche. Les cinq parlementaires s'étaient opposés lundi au report de la présidentielle à l'Assemblée. Le Pastef a affirmé sa volonté de continuer à faire campagne derrière son candidat Bassirou Diomaye Faye, incarcéré depuis avril 2023. L'Assemblée a adopté lundi soir, dans une atmosphère électrique et sous la protection des gendarmes, une proposition de loi qui parachève pour le moment l'une des plus graves crises institutionnelles qu'ait connues depuis l'indépendance en 1960 ce pays volontiers vanté pour sa stabilité et sa pratique démocratique dans une région troublée.

Pour la première fois, les Sénégalais, qui devaient élire leur cinquième président le 25 février le feront presque dix mois plus tard que prévu, si les choses ne changent pas d'ici là. Outre le report, une alliance de 105 députés du camp présidentiel et de partisans du candidat recalé Karim Wade a approuvé le maintien à son poste du président Macky Sall jusqu'à l'installation de son successeur, très vraisemblablement début 2025. Le mandat de M. Sall, élu en 2012 et réélu en 2019, arrivait à expiration le 2 avril.


18h23.
La Cedeao demande à Dakar de maintenir la présidentielle au 25 février
La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a dit mardi "encourager" le Sénégal, pays membre, à rétablir urgemment la présidentielle initialement prévue le 25 février et reportée au 15 décembre sur fond de grave crise politique. La Cedeao dit suivre la situation "avec préoccupation". Elle appelle toutes les parties prenantes à renoncer à la violence "et à toute action susceptible de troubler davantage la paix et la stabilité du pays". Elle exhorte les forces de sécurité à "faire preuve de la plus grande retenue et à protéger les droits fondamentaux".


08h15.
La présidentielle repoussée au 15 décembre
Le Parlement du Sénégal a entériné dans une grande confusion le projet de loi visant à repousser la présidentielle. Cette dernière, qui devait avoir lieu le 25 février, a été fixée au 15 décembre 2024.

08h13.
5 choses à savoir sur ce qu'il se passe à Dakar
Macky Sall, le président du Sénégal, a annoncé un report de l'élection présidentielle prévue le 25 février, au 15 décembre 2024. Entre protestations et votes à l'Assemblée, ce lundi 5 février est le théâtre de nombreux rebondissements

ladepeche

Mauritanie
Afrimac 2 s'investit pour booster l'entrepreunariat féminin


CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Festival nomade culturel : hommage à feu Seymali O. Hemed Vall
Image
«Président intérimaire» : Macky Sall va-t-il confier le pouvoir à Amadou Mame Diop ?



Image
D'horribles révélations au procès des auteurs accusés du meurtre de Soufi Ould Cheibani
Image
Classement en Europe – L’iPhone dépasse Samsung : les chiffres du quatrième trimestre 2023 dévoilés
Image
Foot : Emir Abdou prolongé à la tête des Mourabitounes

INTERVIEWS

Image
Le Grand Entretien du Blog | En exclusivité avec le géoscientifique M. Aleyda TRAORE


La rubrique Grand Entretien du Blog - ecrit-ose.blog (Le GEB) marque son entrée en 2024 avec une prolifique interview accordée par un natif de la région du Guidimagha mauritanien. En la personne de monsieur Aleyda TRAORE, un Masterien expérimenté en Géosciences et Ressources qui travaille en France depuis quelques années. Nos vifs remerciements à lui pour sa disponibilité qui aboutit à cet entretien d’une belle pointure.


Image
Interview: Mohamed Maouloud, président de l’UFP

M. Mohamed Maouloud, président de l’Union des Forces du Progrès (UFP) : ‘’Sur les 10 points de l’accord avec le ministère de l’Intérieur, seul celui relatif à la CENI a été appliqué’’

Image
BURKINA FASO : POURQUOI LE PRÉSIDENT DAMIBA SE REND AU MALI ET EN CÔTE D’IVOIRE ?

Pour sa première visite à l’étranger depuis sa prise de pouvoir en janvier, le chef de l’État burkinabé, Paul-Henri Sandaogo Damiba, s’est rendu ce samedi au Mali avant de s’envoler lundi pour la Côte d’Ivoire. Au menu : coopération sécuritaire et réconciliation nationale, explique Windata Zongo, membre du Centre africain d’analyses et de recherches diplomatiques et stratégiques.

Image
Questions à Bakary Tandia à La Nouvelle Expression


Bakary Tandia, est de Kaedi et Djeol. Il réside actuellement à New York, aux USA. Il est le Co-fondateur d’Abolition Institute, une organisation de défense des droits de l’homme se focalisant sur l’éradication de l’esclavage. Dans ce cadre, cette organisation travaille en collaboration avec SOS Esclaves et IRA dont Mr Bakary coordonne l’action aux USA. Ce militant dans l’âme est aussi le Secrétaire Général de Muritani Min Jejitta, une organisation dont la mission est l’application de la justice transitionnelle pour une solution juste, satisfaisante et définitive à la question du « passif humanitaire ». Notre invité a d’autres chapeaux…

Image
«SUR LE TERRAIN, IL Y AVAIT DE VÉRITABLES GUERRIERS»
« Un match très compliqué, très stressant et difficile à préparer » : voilà la lecture que Aliou CISSE a du match barrage retour Sénégal-Egypte que son équipe en remporté hier, mardi, aux tirs aux buts après un score de un à zéro sur le terrain.

Image
Le Grand Entretien du BLOG SONINKIDÉES-J'OSE | Avec l’ingénieur informatique Sidi Camara, le concepteur de l’outil numérique Khrankompé


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.