[01/03/2024]    

Mauritanie : Le discours de Diko Hanoune lors de l’événement du 29 février 2024 à Genève devant le parterre mondial sous le parrainage du partenaire Non c’è Pace Senza Giustizia qui veut dire en français : « Pas de paix sans justice »



Je remercie d’abord les panelistes et l’assistance dans la salle.

La campagne pour la protection et la promotion des droits de l’homme, de la démocratie, de l’État de droit et de la justice internationale ne doit jamais cesser, car, c’est une campagne juste pour l’équilibre mondial.

La Mauritanie est un état d’apartheid arabo-musulman paisiblement installé dans le sahel depuis en 1960, qui attire la confiance aveugle des grandes nations démocratiques et du monde libre. Voilà quelque chose qui nous préoccupe depuis plusieurs années. Comment peut-on promouvoir la paix, la stabilité, assurer la sécurité des peuples, le respect des droits de l’homme, lutter contre l’esclavage, le racisme et de toute forme de discrimination en soutenant une dictature raciale dans le sahel ? Comment peut-on mettre fin à l’immigration illégale si l’Europe apporte son soutien financier colossal à un état comme la Mauritanie qui ne respecte rien ? Les élections ont été toujours entassées par la fraude massive.

Les différents dirigeants de la république islamique de Mauritanie refusent systématiquement de reconnaitre les abolitionnistes de l’esclavage. Le premier mouvement de libération et d’émancipation des esclaves s’appelle El-Hor (qui se traduit par liberté), il a été créé clandestinement en 1974 par le Dr Mohamed Yahya Ould Ciré, président de l’Association des Haratine de Mauritanie en Europe, avec l’ambassadeur Bilal Ould Werzeg et la sœur de Bilal paix à son âme, El-Hor n’est toujours pas reconnu 50 ans après.

L’association Sos-Esclaves de Mauritanie a été créée en 1995, elle n’a eu sa reconnaissance qu’en 2005 après plusieurs années de lutte. L’association des Haratine de Mauritanie en Europe a été créée en 2001, elle n’est toujours pas reconnue en Mauritanie après 23 ans d’existence.

L’ONG anti-esclavagiste Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA), créée en 2008 par un groupe d’activistes dont Biram Dah Abeid, Président de l’IRA, n’a eu son attestation de reconnaissance définitive que le 31 décembre 2021 après 13 ans de lutte sans relâche. Les lois criminalisant l’esclavage et le racisme sont faites pour tromper l’opinion internationale et séduire les bailleurs de fonds.

Les opposant noirs mauritaniens sont privés de partis politiques pour les empêcher d’être des concurrents aux arabo-berbères, Biram Dah Abeid et ses camarades de lutte ont créé le parti de la Refondation pour une Action Globale (RAG) en 2013, le gouvernement Mauritanien refuse de leur donner son agrément depuis 11 ans malgré toutes les démarches nécessaires.

Ce 13 février 2024, le député Biram Dah Abeid est victime d’une plainte abusive pour diffamation, la plainte est déposée par le leader d’un parti politique qui complote avec le pouvoir pour l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle prévue en juin 2024. Son immunité parlementaire a été levée par le bureau de l’assemblée nationale le 20 février 2024. L’objectif est de lui fabriquer un casier judiciaire pour l’empêcher de briguer dans les prochaines échéances présidentielles ainsi que toutes les autres échéances électorales.

En 2023, plusieurs jeunes noirs ont été tués dans des commissariats de police à l’exemple de Souvi Ould Cheine, Oumar Diop, Mohamed Lemine Ould Samba etc…. Les auteurs de ces odieux crimes sont tous des fonctionnaires de la police. Certains policiers auteurs de crimes sont libres et continuent à exercer dans la police sous la couverture du ministère de l’intérieur et la direction de la sureté nationale.

En 1989, l’état mauritanien a tué plusieurs milliers de ses citoyens Poulars et déporté plusieurs milliers d’autres vers le Mali et le Sénégal. L’état partie refuse de juger les criminels qu’il protège par une loi d’amnistie depuis en 1993.

Diko Hanoune secrétaire général de l’Association des Haratine de Mauritanie en Europe (A.H.M.E), Site : www.haratine.com Blog : https://haratine.blogspot.com/

NB : Au nom du député Biram Dah Abeid, je tiens à remercier Mme la présidente de l’organisation Pas de Paix sans Justice Tara Raynor O’grady, le député Marco Perduca, Niccolo Figa Talamanca, du jeune dynamique Giaccomo, mais aussi ces états qui ont remarqué leur présence comme les Etats-Unis d’Amériques, Luxemburg, Royaume de la Belgique, la Palestine, République de la Tanzanie, le Soudan, République Populaire de la Chine, le Sahara Occidental et enfin j’adresse mes excuses à ceux dont j’ai oublié de citer les noms. Que la paix soit avec vous.

Mauritanie
Afrimac 2 s'investit pour booster l'entrepreunariat féminin


CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Festival nomade culturel : hommage à feu Seymali O. Hemed Vall
Image
Voyage du Président Faye à Nouakchott, nouvel élan économique.

Image
Des mauritaniens parmi plusieurs naufragés découverts dans une embarcation sur les côtes brésiliennes
Image
10 pays les plus riches d’Afrique selon Henley&Partners

Selon le rapport 2024 sur la richesse en Afrique de Henley & Partners , le continent détient actuellement une richesse totale investissable de 2 500 milliards de dollars, et sa population millionnaire devrait augmenter de 65 % au cours des 10 prochaines années.
Image
Foot : Emir Abdou prolongé à la tête des Mourabitounes

INTERVIEWS

Image
Ramadan : engagement citoyen, rencontre avec Mountagha Adama Sall président de l’Association pour le défense de la voix des enfants en Mauritanie

Image
Abolir l’esclavage en Mauritanie

Conformément à la Déclaration Universelle des droits de l’Homme de 1948, des conventions internationales dénoncent et interdisent la mise en esclavage d’êtres humains. Elles sont ratifiées par l’ensemble des états de la planète. Pourtant il existe en dépit de ces traités des états qui pratiquent encore l’esclavage. La République Islamique de Mauritanie est régulièrement pointée du doigt pour cela. Pressenza a rencontré Diko Hanoune, président de l’Association des Haratines de Mauritanie en Europe.

Image
Le Grand Entretien du Blog | En exclusivité avec le géoscientifique M. Aleyda TRAORE


La rubrique Grand Entretien du Blog - ecrit-ose.blog (Le GEB) marque son entrée en 2024 avec une prolifique interview accordée par un natif de la région du Guidimagha mauritanien. En la personne de monsieur Aleyda TRAORE, un Masterien expérimenté en Géosciences et Ressources qui travaille en France depuis quelques années. Nos vifs remerciements à lui pour sa disponibilité qui aboutit à cet entretien d’une belle pointure.


Image
Interview: Mohamed Maouloud, président de l’UFP

M. Mohamed Maouloud, président de l’Union des Forces du Progrès (UFP) : ‘’Sur les 10 points de l’accord avec le ministère de l’Intérieur, seul celui relatif à la CENI a été appliqué’’

Image
BURKINA FASO : POURQUOI LE PRÉSIDENT DAMIBA SE REND AU MALI ET EN CÔTE D’IVOIRE ?

Pour sa première visite à l’étranger depuis sa prise de pouvoir en janvier, le chef de l’État burkinabé, Paul-Henri Sandaogo Damiba, s’est rendu ce samedi au Mali avant de s’envoler lundi pour la Côte d’Ivoire. Au menu : coopération sécuritaire et réconciliation nationale, explique Windata Zongo, membre du Centre africain d’analyses et de recherches diplomatiques et stratégiques.

Image
Questions à Bakary Tandia à La Nouvelle Expression


Bakary Tandia, est de Kaedi et Djeol. Il réside actuellement à New York, aux USA. Il est le Co-fondateur d’Abolition Institute, une organisation de défense des droits de l’homme se focalisant sur l’éradication de l’esclavage. Dans ce cadre, cette organisation travaille en collaboration avec SOS Esclaves et IRA dont Mr Bakary coordonne l’action aux USA. Ce militant dans l’âme est aussi le Secrétaire Général de Muritani Min Jejitta, une organisation dont la mission est l’application de la justice transitionnelle pour une solution juste, satisfaisante et définitive à la question du « passif humanitaire ». Notre invité a d’autres chapeaux…


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.