[08/03/2024]    

Abolir l’esclavage en Mauritanie

Conformément à la Déclaration Universelle des droits de l’Homme de 1948, des conventions internationales dénoncent et interdisent la mise en esclavage d’êtres humains. Elles sont ratifiées par l’ensemble des états de la planète. Pourtant il existe en dépit de ces traités des états qui pratiquent encore l’esclavage. La République Islamique de Mauritanie est régulièrement pointée du doigt pour cela. Pressenza a rencontré Diko Hanoune, président de l’Association des Haratines de Mauritanie en Europe.



1-Vous êtes le président de l’Association des Haratines de Mauritanie. Pouvez-vous présenter votre association ?

J’apprécie l’agence Pressenza de m’avoir donné l’occasion de s’exprimer dans ses colonnes. Je m’appelle Diko Hanoune, je suis le secrétaire général de l’Association des Haratine de Mauritanie en Europe (A.H.M.E). Je suis titulaire d’un bac des systèmes énergétiques et climatiques. Le président de notre association s’appelle Dr Mohamed Yahya Ould Ciré, nous l’avons créée le 13 juillet 2001. Le président a écrit deux livres sur la question de l’esclavage en Mauritanie. Le premier s’appelle « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », le second : « La Mauritanie entre l’esclavage et le racisme ». C’est une association des droits de la personne à caractère non ethnique et non racial.

Nos objectifs sont :
– Abolition de l’esclavage en Mauritanie,
– Éradication du phénomène dans toutes ses manifestations,
– Dénoncer les esclavagistes et la complicité de l’Etat mauritanien,
– Sensibiliser l’opinion européenne, africaine et internationale sur cette question.

Vous avez la possibilité de consulter notre site au www.haratine.com

2-L’esclavage a une longue histoire en Afrique de l’Ouest. Depuis quand les pratiques esclavagistes existent-elles en Mauritanie ?

Les pratiques esclavagistes remontent depuis l’antiquité et continuent de nos jours. Elles n’ont jamais cessé malheureusement. Elles ont précédé la traite négrière et la colonisation. La traite arabo-musulmane est bien avant la traite atlantique et peu de gens en parlent. Dans la zone de l’actuelle Mauritanie, les arabes, berbères et les féodaux noirs ce sont toujours donnés les moyens de continuer à posséder leurs esclaves même pendant la colonisation avec la complicité des colons français. Voila pourquoi il est difficile de parler de l’esclavage en Mauritanie sur le sol Français et se faire entendre en haut lieu.

3-Entre 1903 et 1960, ce pays était une colonie française. Est-ce que la question de l’esclavage a connu une évolution à cette période ?

Je vous disais plus haut que l’esclavage n’a jamais cessé même pendant la colonisation malgré la promulgation du fameux décret d’abolition de l’esclavage en 1905 dans les colonies. Les tribus arabo-berbères avaient négocié avec les colons français qu’on leur laisse leurs esclaves en échange de leur collaboration avec l’occupant. C’est l’une des raisons qui explique que le décret de 1905 fut appliqué dans le coté sud de la Mauritanie non dans le nord habité par les arabo-berbères.

4-Officillement l’esclavage a été aboli en Mauritanie et pourtant il perdure toujours. Peut-on évaluer aujourd’hui le nombre de personnes en situation d’esclavage dans votre pays ?

Officiellement, il y a eu plusieurs effets d’annonce sur l’abolition de l’esclavage en Mauritanie mais la volonté politique n’y ait pas. Le premier décret de l’abolition du phénomène date de 1981, il donnait droit à l’indemnisation des maitres à la place des victimes de l’esclavage. Ensuite la loi de 2007 a commencé à s’ouvrir vers des peines de prison ferme pour les esclavagistes. En 2015, l’esclavage a été criminalisé dans la constitution. Tout ça a été obtenu grâce à la feuille de route des Nations Unies. Le problème est que la loi n’est pas appliquée. Le gouvernement adopte la politique du déni sur l’existence de l’esclavage. Nous demandons, comme les Nations Unies, le recensement des Haratines victimes de l’esclavage. Mais l’Etat refuse de se soumettre à cette idée pour continuer de garder la confusion en assimilant les Haratine aux arabes dans le but de gonfler démographiquement la population arabe et permettre aux maitres d’esclaves d’occuper tous les postes juteux dans l’administration au nom d’une majorité arabe fictive. Les maitres d’esclaves chefs de tribus sont considérés comme des grands électeurs pour le parti au pouvoir.

5-Votre association est très active à l’intérieur comme à l’extérieur des frontières votre pays. Quelles sont les actions menées actuellement par l’association des Haratines de Mauritanie ?

Nos actions à l’intérieur comme à l’extérieur se limitent à la dénonciation des esclavagistes et la complicité de l’Etat mauritanien avec ces esclavagistes. Nous assurons le rôle avant-gardiste pour protéger les abolitionnistes le mieux qu’on peut. Ceux-ci sont malmenés lors des manifestations en soutien aux esclaves victimes, ils sont arrêtés, torturés et emprisonnés. Nous assurons le rôle de lanceur d’alerte en cas d’arrestations, de menaces où de violences sur les abolitionnistes à l’intérieur.

6-Du fait des obstacles que vous rencontrez dans votre action de la part des autorités mauritaniennes, l’aide extérieure n’est pas de trop. Si l’on veut aider votre association, comment peut-on faire ?

Effectivement, nous n’avons pas de subventions, nous avons besoin de financer certaines procédures devant les tribunaux très couteuses. Nous avons besoin de soutenir les esclaves libérés que l’Etat Mauritanien ne veut pas prendre en charge. Lorsque nos camarades à l’intérieur du pays sont arrêtés, il nous faut des moyens pour les soutenir. Toutes les aides sont les bienvenues.

Vous pouvez contribuer directement en cliquant sur ce lien vers FICHE TECHNIQUE DE L’A.H.M.E : https://haratine.com/Site/?page_id=34
Je remercie les lecteurs nombreux du site Pressenza.



https://www.pressenza.com
Olivier Flumian
Après des études d'Histoire et de Géographie puis en Sociologie du Développement Durable, j'ai longtemps travaillé dans la Formation Professionnelle. Parallèlement j'ai été volontaire dans des projets de Solidarité Internationale au Burkina Faso. Philosophiquement et spirituellement je me reconnais dans les idées de l'Humanisme Universaliste. Depuis quelques années je travaille comme Animateur de radio, et collabore comme journaliste pour Pressenza. Je m'intéresse par exemple aux questions de la Décroissance, des Communs, du communalisme, de l'économie de la gratuité, du Revenu de Base Universel, de l'agro-écologie, des Villes en Transition, de la Non Violence Active, du désarmement nucléaire mais aussi à la philosophie, à la spiritualité, à l'Histoire des Civilisations. olivierflumian@yahoo.fr

Mauritanie
Afrimac 2 s'investit pour booster l'entrepreunariat féminin


CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Festival nomade culturel : hommage à feu Seymali O. Hemed Vall
Image
Voyage du Président Faye à Nouakchott, nouvel élan économique.

Image
Des mauritaniens parmi plusieurs naufragés découverts dans une embarcation sur les côtes brésiliennes
Image
10 pays les plus riches d’Afrique selon Henley&Partners

Selon le rapport 2024 sur la richesse en Afrique de Henley & Partners , le continent détient actuellement une richesse totale investissable de 2 500 milliards de dollars, et sa population millionnaire devrait augmenter de 65 % au cours des 10 prochaines années.
Image
Foot : Emir Abdou prolongé à la tête des Mourabitounes

INTERVIEWS

Image
Ramadan : engagement citoyen, rencontre avec Mountagha Adama Sall président de l’Association pour le défense de la voix des enfants en Mauritanie

Image
Abolir l’esclavage en Mauritanie

Conformément à la Déclaration Universelle des droits de l’Homme de 1948, des conventions internationales dénoncent et interdisent la mise en esclavage d’êtres humains. Elles sont ratifiées par l’ensemble des états de la planète. Pourtant il existe en dépit de ces traités des états qui pratiquent encore l’esclavage. La République Islamique de Mauritanie est régulièrement pointée du doigt pour cela. Pressenza a rencontré Diko Hanoune, président de l’Association des Haratines de Mauritanie en Europe.

Image
Le Grand Entretien du Blog | En exclusivité avec le géoscientifique M. Aleyda TRAORE


La rubrique Grand Entretien du Blog - ecrit-ose.blog (Le GEB) marque son entrée en 2024 avec une prolifique interview accordée par un natif de la région du Guidimagha mauritanien. En la personne de monsieur Aleyda TRAORE, un Masterien expérimenté en Géosciences et Ressources qui travaille en France depuis quelques années. Nos vifs remerciements à lui pour sa disponibilité qui aboutit à cet entretien d’une belle pointure.


Image
Interview: Mohamed Maouloud, président de l’UFP

M. Mohamed Maouloud, président de l’Union des Forces du Progrès (UFP) : ‘’Sur les 10 points de l’accord avec le ministère de l’Intérieur, seul celui relatif à la CENI a été appliqué’’

Image
BURKINA FASO : POURQUOI LE PRÉSIDENT DAMIBA SE REND AU MALI ET EN CÔTE D’IVOIRE ?

Pour sa première visite à l’étranger depuis sa prise de pouvoir en janvier, le chef de l’État burkinabé, Paul-Henri Sandaogo Damiba, s’est rendu ce samedi au Mali avant de s’envoler lundi pour la Côte d’Ivoire. Au menu : coopération sécuritaire et réconciliation nationale, explique Windata Zongo, membre du Centre africain d’analyses et de recherches diplomatiques et stratégiques.

Image
Questions à Bakary Tandia à La Nouvelle Expression


Bakary Tandia, est de Kaedi et Djeol. Il réside actuellement à New York, aux USA. Il est le Co-fondateur d’Abolition Institute, une organisation de défense des droits de l’homme se focalisant sur l’éradication de l’esclavage. Dans ce cadre, cette organisation travaille en collaboration avec SOS Esclaves et IRA dont Mr Bakary coordonne l’action aux USA. Ce militant dans l’âme est aussi le Secrétaire Général de Muritani Min Jejitta, une organisation dont la mission est l’application de la justice transitionnelle pour une solution juste, satisfaisante et définitive à la question du « passif humanitaire ». Notre invité a d’autres chapeaux…


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.