[Array]    



Bangui, 19 juin 2018 – La Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA) met en garde les groupes armés, notamment l’Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC), contre toute tentative visant à entraver le mouvement des militaires des Forces armées centrafricaines (FACA) de Bambari vers Bangassou (sud-est de la République centrafricaine). La MINUSCA estime que toute tentative de s’opposer de nouveau au déplacement des FACA sera considérée comme un crime grave et les coupables en seront tenus responsables. Le 10 juin 2018, dans le cadre de ce déploiement, un convoi des FACA, en route vers Bangassou et accompagné des casques bleus, avait essuyé des tirs à Bambari par des présumés éléments de l’UPC. L’attaque avait fait trois blessés au sein de l’armée. La Mission rappelle que dans le cadre de son mandat, ses casques bleus dont la mission est et restera le maintien de la paix vont continuer à appuyer le déploiement progressif des forces de défense et de sécurité intérieure centrafricaines sur toute l’étendue du territoire national. L’objectif du déploiement des FACA vers Bangassou est de sécuriser cette ville et de contribuer au retour de l’autorité de l’Etat, des humanitaires et de toutes les communautés locales déplacées. La MINUSCA appelle les populations qui résident au long de l’axe Bambari-Bangassou à ne pas céder aux manipulations qui visent à détourner l’objectif du déploiement des FACA à Bangassou. Elle précise que les militaires FACA travailleront en étroite coordination avec les casques bleus en vue de la sécurisation de la zone, notamment par le biais de missions conjointes. Ce déploiement s’inscrit dans le cadre des efforts conjoints du Gouvernement et de la MINUSCA en vue d’assurer la protection de toutes les populations civiles et œuvrer au retour d’une paix et d’une stabilité durables. La MINUSCA rappelle que tout acte de sédition engage la responsabilité pénale de ses auteurs et que toute atteinte à la vie d’un soldat de la paix peut être considérée comme un crime de guerre et passible de poursuites par la justice nationale ou internationale. United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in the Central African Republic Vladimir Monteiro Spokesperson/Porte-parole MINUSCA - Communiqué

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Festival de Cannes : trois films pour porter le flambeau africain
Image
Migrants: la demande italienne est un "chemin vers l'enfer", selon le Premier ministre tchèque
Image
Ganbanaaxu fedde : Procès et projets de réformes coutumières
Image
Le Groupe de la Banque mondiale se dote d’un nouveau cadre de partenariat avec la Mauritanie
Image
Henri Camara : "Limoger Aliou Cissé serait…"

INTERVIEWS

Image
G5 Sahel - Hanena Ould Sidi : « Nos priorités sont toutes les frontières »

Image
Mauritanie : «Nous avons quitté le Franc CFA et nous ne le regrettons pas » (Gouverneur de la Banque Centrale)

Image
Interview exclusive avec Hamed Diane Séméga, haut commissaire de l’OMVS

Image
Karine Bonneau (FIDH): «La libération de Jean-Pierre Bemba, ex-vice-président congolais, est envisageable, mais...»

Image
Le président angolais João Lourenço: accordons «le bénéfice du doute» à Kabila

Image
Burkina-Taïwan : « Il est très difficile pour un pays africain de résister à la pression chinoise »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.