[Array]    



Des images qui parlent d'elles mêmes, horreur, barbarie féodale insoutenable sur le territoire Mauritanien, l’an 2018. Nous mettons à la disposition de l’opinion nationale et internationale la preuve l’aveu des criminels féodaux issus de familles « Diawara du village Médibougou lors d’un échange familial sans complexe: « Je réponds par Aleykoum Salam, en s’adressant à un autre Diawara depuis Angola. Tout ce qu’on vous a raconté, est ainsi, moi-même, je suis en garde à vue depuis hier à 2h avec 11 personnes. Nous avons battu, agressé, blessé de gens, ils se soignent actuellement. L’affaire est très grave oui, il y a une délégation de maures en route pour arranger les choses mais nous ne pensons pas qu’ils arriveront, car, c’est très grave. Nous avons ce problème avec des esclaves, ce n’est pas la majorité mais ceux qui font le malin, qui refusent de se soumettre…… » Les bourreaux féodaux se réjouissent d’avoir accompli leur crime odieux sur un vieil homme de 70 ans, il rajoute dans sa conversation : « Notre groupe social n’a pas reçu un seul coup, nous sommes indemnes sans égratignure» Le village Medibougou Mauritanie se situe vers la frontière avec le Mali, les féodaux Soninké?Diawara ?ont organisé une rébellion contre l'état Mauritanien et son service sécuritaire. Des personnes d'ascendances serviles ont été lynchées cette nuit pour avoir refuser, rejeter des coutumes esclavagistes ?Laadani? dans le milieu Soninké. Parmi les victimes, il y a plusieurs blessées graves. Voilà les conséquences de cette sourde oreille que les autorités Mauritaniennes accordent à nos multiples alertes depuis plusieurs années face à la menace féodale. La presse mauritanienne censure systématiquement nos déclaration et sorties sur le sujet. La mentalité féodale est très répandue au sein de l'élite mauritanienne. Les noirs féodaux sont extrêmement dangereux, agressifs, ils sont prêts à verser du sang pour faire soumettre leurs anciens esclaves. La situation est très grave et progresse dangereusement vers la violence gratuite faute d'une sérieuse prise en charge de cette injustice par le pouvoir public. Du Guidumakha jusqu'à Néma, tout au long de la frontière Mauritano-Malienne, les féodaux Soninké vivent dans le moyen-âge. L'état doit garantir la sécurité des citoyens victimes qui subissent ce crime odieux en plein 2018. Nous avons eu l'information que plusieurs auteurs d'agression ont été appréhendés par les gendarmes. Les auteurs doivent être sévèrement punis. Dicko H haratineblogpost

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Nouakchott : Présentation des candidats à la 9e édition d'Assalamalekoum Découverte
Image
Mauritanie : des opposants politiques mettent en place « une charte nationale pour l’alternance »
Image
Flintlock, des manœuvres militaires pour faire face au terrorisme au Sahel
Image
Les transferts de fonds de la diaspora africaine vers le continent ont atteint 65 milliards $ en 2017
Image
SPORT / MÉDIA : Mauritaniefootball.com de Lassana Camara accrédité au Mondial 2018.

INTERVIEWS

Image
M. Gaye TRAORE président ARMEPES-France sur Guidumakha.com: "La charpente de SONI KARAA est basée sur la catégorisation patronymique et déterministe qui fait que certains naissent nobles de statut , d’autres esclaves ou esclaves statutaires."

Image
M. Moussa Fall, économiste, consultant international et président du Mouvement pour un Changement Démocratique (MCD) : ‘’La démonétisation n’est qu’un écran de fumée pour ...

Image
Tiebilé Dramé: «L'année 2017 a été la plus meurtrière depuis que IBK est au pouvoir» au Mali

Image
Israël "ne comprend pas" la position radicale du Sénégal sur la Palestine

Image
Guillaume Soro : « J’ai l’habitude des procès en sorcellerie »

Image
Les carnets secrets d'Amadou Makhtar Mbow


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.