[10/05/2020]    

Au Sahel, les terroristes profitent de la pandémie

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, réclame une «coordination plus forte» face à ces «terroristes».



Les «groupes terroristes profitent de la pandémie de Covid-19 pour intensifier leurs attaques» au Sahel, affirme dans un rapport le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Il réclame une «coordination plus forte» entre les forces étrangères qui les combattent.

Le défi posé aux autorités s'exerce notamment dans le triangle Liptako-Gourma, une zone dans laquelle Niger, Mali et Burkina Faso se partagent des frontières, précise le document remis cette semaine au Conseil de sécurité. «Des preuves montrent aussi une coordination et une coopération renforcées entre certains des groupes terroristes opérant au Sahel, de la Mauritanie au bassin du lac Tchad», ajoute le secrétaire général.


«La situation désastreuse dans la région du Sahel est encore aggravée par la propagation de la pandémie de Covid-19 en Afrique, avec des groupes terroristes qui l'exploitent à des fins de propagande et d'action, avec un impact potentiel grave sur la région», insiste-t-il.

Cinq fois plus de morts
À cause de cette pandémie qui a entrainé la fermeture de la frontière entre Mali et Mauritanie, des opérations de la Force G5-Sahel ont été renvoyées à plus tard. «L'impact de la pandémie sur la capacité de la force conjointe et des troupes internationales à mener des opérations dans les mois à venir est difficile à déterminer à ce stade et devra être étudiée avec soin», indique-t-il.

Son rapport retraçant l'évolution au Sahel depuis novembre souligne que «les morts dans des attaques terroristes» ont été multipliées par cinq depuis 2016 au Burkina Faso, au Mali et au Niger, avec plus de 4 000 décès en 2019 contre 770 en 2016. Depuis novembre, la situation sécuritaire a encore subi une «détérioration au Mali et dans la région sahélienne», avec des «attaques terroristes de plus en plus complexes contre les forces de sécurité», s'inquiète aussi le chef de l'ONU.

L'essentiel/afp

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
La Commission interministérielle annonce de nouvelles mesures préventives
Image
Mauritanie/Santé : Les médicaments en rupture disponibles dans les grands hôpitaux de Nouakchott
Image
COVID-19 : LA RDC NE COMPTE PAS FERMER SES MINES
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »

Image
Karamoko Labass Traoré, activiste: “Que la France quitte le Sahel, la Russie nous assistera”


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.