[05/10/2020]    

Lettre ouverte au Président de la République Islamique de Mauritanie :
Les victimes collatérales de la COVID-19 ou la souffrance des désespérés



Monsieur le Président,
Nous, travailleurs de l’informel et autres contractuels, souffrons. Vos projets et programmes pour atténuer les effets de la pandémie de coronavirus sur vos concitoyens ne semblent pas nous concerner. Nous avons été oubliés. J’ai rencontré beaucoup de concitoyens de tous bords qui ne savent plus à quel saint se vouer. Ils sont appauvris. Ils sont démunis. Et surtout, ils sont désespérés car ne voyant rien venir à l’horizon.

Monsieur le Président, même si vous le savez déjà, je veux vous parler de la situation très précaire de ces Mauritaniens lambda qui, depuis que cette pandémie planétaire s’est invitée dans notre pays en mars 2020, a perturbé leurs activités. À cause des mesures de restriction pour la prévention et la lutte contre la COVID-19, les activités de milliers de concitoyens ont cessé. Et à tout cela s’ajoute les conséquences des inondations.

Beaucoup de Mauritaniens (pères, mères et soutiens de familles) ont été mis au chômage à cause de cette pandémie. Le secteur informel est étouffé, voir anéanti.
Ces travailleurs, qui survivaient, se retrouvent aujourd’hui sans revenus.
Beaucoup d’entre eux font face aux problèmes de paiements de loyers. Des familles entières se sont retrouvées sans abri, faute de moyens de s’acquitter du prix de leurs locations. D’autres s’entassent dans des locaux inadéquats, avec une promiscuité inouïe, loin des mesures de prévention qu’impose la lutte contre la pandémie.

Monsieur le Président,
Ces concitoyens ne mangent plus à leur faim. Leurs enfants, malgré la reprise de l’école, ne peuvent aller étudier. Les factures d’eau et d’électricité pleuvent et la flambée des prix des denrées de première nécessité ne facilite pas les choses.

Pire, la SOMELEC et la SNDE, sans aucune considération pour le contexte, présentent aux pauvres abonnés des cumuls de factures qui, pensons-nous, devraient être à la charge de l'État, comme cela semblait avoir été promis.

Monsieur le Président,
Par la grâce d’Allah (SWT), la situation de ces concitoyens mérite une solution rapide et adéquate. Et je pense qu’elle relève de votre responsabilité.

Cherif DEM

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Mali : le ghanéen Nana Akufo-Addo à Bamako
Image
Mauritanie-Sahara Occidental : Contacts bilatéraux après l’incident des orpailleurs
Image
Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports: 500 projets au profit de jeunes financés
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.