[08/10/2020]    

Conflit du Sahara : difficultés financières pour la MINURSO




En situation stable depuis le cessez-le-feu de 1991, le conflit du Sahara qui oppose le Maroc et le front Polisario, reliquat de la guerre froide, voit un accord politique s’éloigner.

La multiplication des ouvertures de consulats africains à Laâyoune et Dakhla, la différence de niveau de vie entre la partie marocaine (90% du territoire) et les camps de réfugiés de Tindouf, où les habitants sont “séquestrés” selon la terminologie marocaine, ajoutés aux revers diplomatiques continus, éloignent le conflit de la solution de l’autodétermination un temps envisagé au profit de la négociation. Le dégel timide mais réel entre l’Algérie qui soutient le Front Polisario et le Maroc permet-il de miser grandement sur ce scénario de la troisième voie ?

C’est le sentiment général qui se dégage à la lecture du dernier rapport de l’ONU sur cette bande de sable en bordure de l’Atlantique. La mission de l’ONU (MINURSO) qui veille sur le cessez-le-feu entre les parties Est et Ouest du mur de sable a bénéficié d’un crédit de 57,5 millions de dollars ouvert par les Nations unies pour le financement de la mission entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2021.



Au 20 août 2020, les contributions mises en recouvrement non acquittées au Compte spécial de la MINURSO s’élevaient à 56,6 millions de dollars. À cette date, le montant total des contributions non acquittées pour l’ensemble des opérations de maintien de la paix était de 5 247,7 millions de dollars.

Le remboursement au titre des dépenses afférentes aux contingents, au matériel appartenant aux contingents et au soutien logistique autonome a été effectué pour la période allant jusqu’au 30 septembre 2019, conformément au calendrier des versements trimestriels.

Zeinab Filali

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Construction d’un futur institut mauritanien des arts par les Émirats Arabes Unis
Image
Mali : le ghanéen Nana Akufo-Addo à Bamako
Image
Mauritanie-Sahara Occidental : Contacts bilatéraux après l’incident des orpailleurs
Image
Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports: 500 projets au profit de jeunes financés
Image
Tenue de l'Assemblée Générale de la Fédération de Basketball

INTERVIEWS

Image
3 questions à... Sokhna Ly, présidente de la Mutuelle des associations féminines d'épargne et de crédit en Mauritanie

Image
Interview d'Ahmedou Ould Abdallah à Biladi: "Diriger un Etat n’est pas un butin de guerre"

Image
En Afrique, «?la volonté de lutter contre la propagation du coronavirus est bien là?»
Entretien Pour Laurent Arnulf, de la société de service International SOS (1), certains pays africains ont une bonne approche de la lutte contre le Covid-19. Beaucoup ne seront cependant pas forcément capables de faire face à la grande vague de l’épidémie.

Recueilli par Agnès Rotivel,

Image
« La fusariose TR4 représente un défi immense pour la filière banane, mais aussi une opportunité » (Denis Loeillet)

Image
L'Interview de L'homme d'affaires mauritanien, Moustapha Ould Chavi : "Ghazouani fait un bon départ" (...)

"C’est même un secret polichinelle de dire que les trafiquants de drogue au Nord du Mali - poursuivis par la Communauté internationale et les appareils sécuritaires de la sous-région - ont reçu la protection du régime de Ould Abdel Aziz".(ALAKHBAR)

Image
Jean-Michel Jacques : « Au Sahel, les victoires sont discrètes mais régulières »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.