[03/02/2014]    

Trois meurtres en six jours…



Nouakchott subit, ces jours derniers, une vague sans précédent de criminalité. Rafles et patrouilles des différents corps sécuritaires n’ont pas encore réussi à enrayer un phénomène qui menace sérieusement la quiétude des citoyens. En moins d’une semaine, trois meurtres ont été commis au sud de la ville, considérée comme une zone à hauts risques.

A chaque fois, ce sont des disputes autour de banales sommes d’argent qui sont la cause de ces crimes. Nous relations, la semaine dernière, la dispute mortelle, le 11 Janvier, autour d’une misérable bouteille d’eau de Cologne, entre deux alcooliques.

Deux jours plus tard, un groupe de délinquants notoires se rencontrent, vers vingt-deux heures, dans un débit clandestin de soum-soum, près du garage sénégalais à Sebkha.

Une chaude discussion éclate, entre Abdou « Sarsour » et ses complices – Papis, Gueladio et Abdoulaye Sow – autour d’un butin dérobé, la veille, dans des épiceries. « Sarsour » et Papis en viennent aux mains. Plus fort physiquement, Sarsour rosse son adversaire. Guéladio et Sow interviennent mais le coriace gaillard les défait à leur tour. C’est alors que les couteaux sont tirés et, en un rien de temps, Sarsour gît, sans vie, dans une mare de sang, tandis que ses tueurs s’éclipsent. La police dénichera Guéladio et Sow le lendemain. Papis, toujours en cavale, se serait enfui au Sénégal.

Jeudi 16 Janvier, vers vingt heures, bagarre au carrefour Nancy d’Arafat. Deux jeunes hommes tentent de voler de l’argent à un troisième qui leur oppose une farouche résistance, avant de succomber à plusieurs coups mortels de couteau. L’enquête permet d’arrêter deux suspects le lendemain. Il s’agit de Mohamed Yahya et de Mommah Diop, deux récidivistes fichés par la police.

Mohamed Yahya était le « meilleur ami » de la victime, un jeune mécanicien appelé El Hadj Ould Barka. L’assassin reconnaît avoir agi sous l’emprise de la drogue. Après reconstitution du meurtre et quelques jours de garde à vue au commissariat d’El Mina 2, les deux suspects ont été déférés au Parquet et écroués à la prison de Dar Naïm. Les trois meurtres ont en commun d’avoir été commis suite à des bagarres entre délinquants, autour de sombres histoires d’alcool ou autres stupéfiants.

… et un quatrième, six jours plus tard !

Le vendredi 24 Janvier, c’est à El Mina, au centre de détention des mineurs en conflit avec la loi, que survient un nouveau drame. Un jeune détenu de droit commun est poignardé, suite à une querelle sans grand objet, elle aussi. La victime et son tueur sont tous deux âgés de moins de dix-sept ans. Nous interpellons les autorités pour qu’elles assument leur responsabilité et agissent, au plus vite, pour mettre terme à cette vague de criminalité et permettre, aux citoyens, de vivre en paix.

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Festival de Cannes : trois films pour porter le flambeau africain
Image
Migrants: la demande italienne est un "chemin vers l'enfer", selon le Premier ministre tchèque
Image
Ganbanaaxu fedde : Procès et projets de réformes coutumières
Image
Le Groupe de la Banque mondiale se dote d’un nouveau cadre de partenariat avec la Mauritanie
Image
Henri Camara : "Limoger Aliou Cissé serait…"

INTERVIEWS

Image
G5 Sahel - Hanena Ould Sidi : « Nos priorités sont toutes les frontières »

Image
Mauritanie : «Nous avons quitté le Franc CFA et nous ne le regrettons pas » (Gouverneur de la Banque Centrale)

Image
Interview exclusive avec Hamed Diane Séméga, haut commissaire de l’OMVS

Image
Karine Bonneau (FIDH): «La libération de Jean-Pierre Bemba, ex-vice-président congolais, est envisageable, mais...»

Image
Le président angolais João Lourenço: accordons «le bénéfice du doute» à Kabila

Image
Burkina-Taïwan : « Il est très difficile pour un pays africain de résister à la pression chinoise »


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.