[26/12/2019]    

Burkina Faso : Un film sur Thomas Sankara soulève les foules au FESPACO



Le film « Capitaine Thomas Sankara » du réalisateur suisse Christophe Cupelin a soulevé les foules à Ouagadougou lors d’une projection au Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). Le jeune officier burkinabè dont la mémoire a récemment été utilisée contre la chute de Blaise Compaoré garde bien sa place de héro national 30 ans après son assassinat.

Le documentaire de 90 minutes a fait lever les foules dans la salle de projection.

C’est un récit du jeune révolutionnaire dès son arrivée au pouvoir en août en 1983 jusqu’au coup d’Etat qui l’emporte en octobre 1987. Le passé du « Che africain » est passé en revue dans le film du Suisse. Ses œuvres, ses discours, ses actions pour l’unité de l’Afrique et surtout son engagement pour la liberté de la femme africaine.

Le film rappelle les phrases chocs de Thomas Sankara devant les Nations Unies, et des personnalités diverses du monde comme François Mitterrand.

Le documentaire a été projeté dans un cinéma de Ouagadougou d’à peine 3000 places. A chaque phrase prononcée, la foule se levait et applaudissait. C’est pour la première fois que ce film est montré au Burkina Faso. Plusieurs spectateurs se sont dit « très choqués » par la mort du jeune capitaine. Les plus jeunes comprennent alors pourquoi le nom de ce jeune officier a été brandi lors du printemps arabe burkinabè de 2014 ayant entraîné la chute de Blaise Compaoré.

Ouagadougou © 2015 Agence Afrique

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Communiqué de Presse: Hommage à Feu Diadié Soumaré
Image
Politique : Le parti CAP s’élargit

Le Centre par l’Action et pour le Progrès (CAP) a grossi ses rangs. Le Rassemblement des jeunes indépendants (RJI) vient d’annoncer son ralliement au parti CAP ce 18 juin à Nouakchott. L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie organisée à cette occasion.
Image
COMMUNIQUE DE PRESSE: "finissons la maison du feu Mamadou Demba SY"
Image
Ouverture à Nouakchott d’une conférence destinée à développer le commerce entre la Mauritanie et l’Espagne
Image
Je ne perçois ni salaire ni indemnité de la Fédération Mauritanienne de Football (FFRIM) | Par le président Ahmed Ould Yahya

INTERVIEWS

Image
Questions à Bakary Tandia à La Nouvelle Expression


Bakary Tandia, est de Kaedi et Djeol. Il réside actuellement à New York, aux USA. Il est le Co-fondateur d’Abolition Institute, une organisation de défense des droits de l’homme se focalisant sur l’éradication de l’esclavage. Dans ce cadre, cette organisation travaille en collaboration avec SOS Esclaves et IRA dont Mr Bakary coordonne l’action aux USA. Ce militant dans l’âme est aussi le Secrétaire Général de Muritani Min Jejitta, une organisation dont la mission est l’application de la justice transitionnelle pour une solution juste, satisfaisante et définitive à la question du « passif humanitaire ». Notre invité a d’autres chapeaux…

Image
«SUR LE TERRAIN, IL Y AVAIT DE VÉRITABLES GUERRIERS»
« Un match très compliqué, très stressant et difficile à préparer » : voilà la lecture que Aliou CISSE a du match barrage retour Sénégal-Egypte que son équipe en remporté hier, mardi, aux tirs aux buts après un score de un à zéro sur le terrain.

Image
Le Grand Entretien du BLOG SONINKIDÉES-J'OSE | Avec l’ingénieur informatique Sidi Camara, le concepteur de l’outil numérique Khrankompé

Image
Jemal Ould Yessa à Mejabat

Image
Maria Ressa, Prix Nobel de la Paix 2021: «Ce prix appartient aux journalistes qui tiennent bon»

Image
Dossier des arrestations politiques avec l'ancien Directeur de la Sûreté de l’Etat, Deddahy Ould Abdallahi


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.