[11/04/2022]    

Retards dans l’exécution des programmes et projets de Taazour : entrepreneurs, bureaux chargés du suivi, tous coupables !



Mettant en exergue les efforts consentis par les pouvoirs publics, la mobilisation des fonds et la fourniture des compétences requises, pour « atteindre les nobles objectifs de l’ambitieux programme de développement du président de la République », le délégué général à la Solidarité nationale et à la lutte contre l'exclusion (« Taazour »), Mohamed Ali ould Sidi Mohamed, a accusé les entrepreneurs, les bureaux chargés du suivi, les directions concernées par l’exécution et le suivi au niveau de la Délégation générale, d’être responsables des importants retards constatés au niveau de l’exécution des programmes et projets confiés à l’institution.

Cette charge pourrait justifier l’éviction de son prédécesseur Mohamed Mahmoud Bouasriya à qui certains reprochaient des accointances avec les partenaires et prestataires de « Taazour ». Lors de la réunion tenue au siège de l'Académie diplomatique à Nouakchott, avec les partenaires, dont les maîtres d'ouvrage, de l’agence dans l’exécution des projets, Mohamed Ali ould Sidi Mohamed a appelé chacun d’eux à assumer ses responsabilités et à respecter les contrats et délais fixés pour la réalisation de leurs tâches. Il a également mis en garde les coordonnateurs des programmes au niveau de la Délégation, les bureaux de suivi et les contractants contre la poursuite de tels agissements conduisant à ces retards.

« Les grandes capacités financières et les importantes compétences humaines injectées dans la Délégation, l’élévation de son statut et son mandat de s’occuper de la gestion des programmes et des projets qui touchent tous les besoins, espoirs et aspirations de tous les citoyens à travers le pays, doivent inciter chacun à aller dans la bonne direction et à travailler dans un esprit d'équipe, afin d'atteindre les nobles objectifs visés par ces programmes », a-t-il poursuivi. « Octroyer les projets à des institutions incapables de remplir leurs obligations, l'absence de suivi, le retard dans le paiement des factures et le manque de précision qui caractérisent de trop nombreux dossiers sont autant de facteurs conjugués qui ont empêché, jusqu'à présent, la mise en œuvre de nombreux programmes et projets sur lesquels le citoyen place d’énormes espoirs », a dit le Délégué général, avant de marteler : « Ces facteurs ne constitueront plus un obstacle après ce jour, car il n’y aura plus d’arrangement concernant les contrats, les délais spécifiés dans les cahiers de charges, la mise en œuvre des programmes et projets selon le calendrier fixé et les spécificités techniques stipulées »

Le Calame

CULTURE

POLITIQUE

SOCIETE

ECONOMIE

SPORT

Image
Réforme de l’éducation : Le projet de la loi d’orientation inquiète les associations Pulaar, Oulof et Soninké
Image
L'ambassade de Palestine commémore la Nekba et la Journée du prisonnier palestinien
Image
Le problème foncier dans la vallée quand se mêlent colère et incohérence
Image
Risque de famine dans le Sahel : Le Mali, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie touchés de plein fouet /*Plus de 10,5 millions de personnes sont menacées



Image
Je ne perçois ni salaire ni indemnité de la Fédération Mauritanienne de Football (FFRIM) | Par le président Ahmed Ould Yahya

INTERVIEWS

Image
Questions à Bakary Tandia à La Nouvelle Expression


Bakary Tandia, est de Kaedi et Djeol. Il réside actuellement à New York, aux USA. Il est le Co-fondateur d’Abolition Institute, une organisation de défense des droits de l’homme se focalisant sur l’éradication de l’esclavage. Dans ce cadre, cette organisation travaille en collaboration avec SOS Esclaves et IRA dont Mr Bakary coordonne l’action aux USA. Ce militant dans l’âme est aussi le Secrétaire Général de Muritani Min Jejitta, une organisation dont la mission est l’application de la justice transitionnelle pour une solution juste, satisfaisante et définitive à la question du « passif humanitaire ». Notre invité a d’autres chapeaux…

Image
«SUR LE TERRAIN, IL Y AVAIT DE VÉRITABLES GUERRIERS»
« Un match très compliqué, très stressant et difficile à préparer » : voilà la lecture que Aliou CISSE a du match barrage retour Sénégal-Egypte que son équipe en remporté hier, mardi, aux tirs aux buts après un score de un à zéro sur le terrain.

Image
Le Grand Entretien du BLOG SONINKIDÉES-J'OSE | Avec l’ingénieur informatique Sidi Camara, le concepteur de l’outil numérique Khrankompé

Image
Jemal Ould Yessa à Mejabat

Image
Maria Ressa, Prix Nobel de la Paix 2021: «Ce prix appartient aux journalistes qui tiennent bon»

Image
Dossier des arrestations politiques avec l'ancien Directeur de la Sûreté de l’Etat, Deddahy Ould Abdallahi


FAITS DIVERS

Image

Italie : Une mafia sénégalaise démantelée

Image

Un mystérieux assassinat résolu grâce au concours d’un opérateur téléphonique

Image

Dafort: Un crocodile interrompt la pêche et fait des blessés

Image

Elle ferme ses prisons par manque de prisonniers

Image

Avis de recherche : il s’appelle Oumar Séga Touré et a disparu depuis trois jours

Copyright © 2014 La Nouvelle Expression. Tous droits réservés.